9 décembre 2015 / 08:50 / dans 2 ans

Manuel Valls contre l'idée de couper le wifi public ou partagé

PARIS (Reuters) - Manuel Valls a dit mercredi ne pas être favorable à l‘idée de couper les réseaux wifi publics ou partagés, une mesure suggérée selon le quotidien Le Monde par les services de police pour lutter contre le terrorisme.

Manuel Valls a dit mercredi ne pas être favorable à l'idée de couper les réseaux wifi publics ou partagés, une mesure suggérée selon le quotidien Le Monde par les services de police pour lutter contre le terrorisme. /Photo d'archives/REUTERS/Keith Bedford

“Non, l‘interdiction du wifi n‘est pas une piste envisagée aujourd‘hui, je vous le confirme”, a dit le Premier ministre, interrogé sur RMC et BFM TV sur l‘idée de couper ces réseaux publics ou partagés.

Prié de dire s‘il était favorable à cette idée ou à l‘interdiction du réseau de communication Tor, il a répondu : “Non”. “Que la police regarde tous les aspects qui permettent de mieux lutter contre le terrorisme, bien évidemment, mais il faut prendre les décisions efficaces”, a-t-il ajouté.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below