21 avril 2015 / 10:35 / dans 3 ans

Booking renonce à l'essentiel des clauses dictées aux hôteliers

PARIS (Reuters) - L‘Autorité de la concurrence a obtenu de Booking.com qu‘elle renonce à l‘essentiel des clauses imposées aux hôteliers, ouvrant la voie à une concurrence accrue entre centrales de réservation en ligne et rendant au secteur une marge de manoeuvre commerciale et tarifaire.

L'Autorité de la concurrence a obtenu de Booking.com qu'elle renonce à l'essentiel des clauses imposées aux hôteliers, ouvrant la voie à une concurrence accrue entre centrales de réservation en ligne et rendant au secteur une marge de manoeuvre commerciale et tarifaire. /Photo prisele 29 août 2014/REUTERS/Charles Platiau

Filiale de l‘américain Priceline, Booking.com s‘est engagé à renoncer à la “parité tarifaire”, qui oblige les hôteliers à lui proposer les mêmes tarifs qu‘à ses concurrents.

Les hôtels pourront ainsi proposer des tarifs différents à Booking et ses concurrents comme Expedia mais aussi directement à leurs clients à condition de ne pas le faire en ligne mais à la réception, par téléphone ou par mail.

Booking.com a aussi renoncé à la clause très décriée de “parité de disponibilité”, qui oblige un hôtel à mettre le même nombre de chambres à disposition auprès de chaque centrale de réservation. Il a enfin accepté de laisser les hôteliers contacter directement des clients antérieurs, y compris ceux ayant réservé via Booking.

La part des centrales de réservation dans le chiffre d‘affaires des hôteliers ne cesse de croître. En Europe, 70% des ventes de nuitées en ligne passent par elles, et le reste par les sites des hôtels.

Les centrales comptent pour 17% des revenus d‘Accor, contre 11% chez InterContinental ou 7% chez Marriott et prélèvent des commissions oscillant en Europe entre 15% et 20% du prix d‘une chambre.

Un des enjeux pour les hôteliers consiste à augmenter leurs ventes en direct ou via leur propre site internet, et à faire jouer la concurrence entre les centrales afin d‘abaisser les commissions qui pèsent sur leurs marges.

“EQUILIBRE SATISFAISANT”

“Il fallait libérer les hôtels de leurs contraintes, faire jouer la concurrence entre les plates-formes et faire baisser les taux de commissions”, a déclaré Bruno Lasserre, président de l‘Autorité de la concurrence, estimant avoir “créé un rapport de force et obtenu réellement un équilibre satisfaisant”.

Il a dit espérer que l‘ensemble des autres plate-formes de réservations prennent les mêmes engagements.

Booking.com a estimé que ces engagements “donneront le ton pour une solution commune à l’industrie dans son ensemble”. Il a ajouté qu‘il envisageait de les mettre en oeuvre dans l‘ensemble de l‘espace économique européen.

Pour leur part, les hôteliers se sont dits en partie satisfaits, tout en soulignant, comme Accor, que pour avoir une réelle portée et enclencher une baisse des commissions, “il faudra qu‘Expedia et les autres acteurs en ligne acceptent les mêmes engagements”.

Ceux-ci concernent toutes les réservations effectuées par tout client réservant un hôtel situé en France.

Les mêmes engagements ont été obtenus par les autorités de la concurrence italienne et suédoise et entreront en vigueur le 1er juillet 2015 pour cinq ans. Un premier bilan est prévu d‘ici le 1er janvier 2017.

En cas de non-respect des mesures promises, Booking.com sera passible d‘une amende pouvant aller jusqu‘à 5% de son chiffre d‘affaires mondial (environ sept milliards de dollars).

L‘Autorité de la concurrence avait été saisie en 2013 par les syndicats hôteliers, auxquels s‘était joint le groupe Accor en février, pour abus de position dominante de la part de Booking.com, Expedia et l‘allemand HRS.

Des procédures similaires sont en cours dans plusieurs autres pays de l‘Union européenne.

Avec Dominique Rodriguez, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below