31 octobre 2014 / 11:07 / dans 3 ans

SES lance un avertissement pour 2014, l'action plonge

PARIS/BRUXELLES (Reuters) - Le numéro un mondial des opérateurs de satellites commerciaux SES a abaissé vendredi ses objectifs de chiffre d‘affaires et de résultats pour cette année à la suite du report de lancement d‘un satellite, de problèmes techniques avec un autre appareil et de restrictions budgétaires aux Etats-Unis.

Le groupe visait jusqu‘ici une croissance du chiffre d‘affaires et de l‘Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) comprise entre 6% et 7% à taux de change et périmètre constants en 2014.

“Sous l‘effet conjugué de plusieurs facteurs externes à court terme (à savoir la poursuite des restrictions budgétaires aux Etats-Unis, le nouveau report de lancement d‘Astra 2G et l‘impact lié à l‘état de santé du satellite AMC-16) nous avons ajusté les anticipations de croissance du chiffre d‘affaires au titre de l‘exercice 2014, soit 4% environ”, indique la société dans son communiqué.

La croissance de l‘Ebitda devrait s’établir cette année aux environs de 5%, à taux de change constants, ajoute SES en évoquant des efforts d’optimisation opérationnelle.

Prévu initialement au premier semestre, le lancement d‘Astra 2G est désormais prévu pour la fin du mois de novembre et alors que ce satellite était auparavant censé contribuer au chiffre d‘affaires dès 2014, il faudra attendre pour cela jusqu‘au prochain exercice financier.

Au troisième trimestre, le chiffre d‘affaires a atteint 467,7 millions d‘euros, en hausse de 1,7% à taux de change constants, l‘évolution favorable enregistrée dans la région Europe et les activités internationales compensant une moins bonne performance en Amérique du Nord.

L‘Ebitda est ressorti à 355,9 millions d‘euros, en progression de 3,4% à taux de change constants, les charges d‘exploitation ayant diminué de 3,4%.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S visait un chiffre d‘affaires de 543,42 millions d‘euros et un Ebitda de 331,58 millions d‘euros.

Cet avertissement, couplé à des résultats jugés mitigés, pèse lourdement sur le titre en Bourse, l‘action SES perdant 8,5% à 26,025 euros à 11h52. La valeur accuse ainsi la plus forte des quelques baisses de l‘indice SBF 120, en hausse de 1,8% au même instant.

Dans son sillage, Eutelsat perd 1,6% à 25,765 euros.

“Nous recommandons de prendre ses bénéfices” sur SES, conseille dans une note ING.

Avant cette publication, le titre affichait une progression de près de 21% depuis le début de l‘année, contre un recul supérieur à 3% pour le SBF 120.

Alexandre Boksenbaum-Granier à Paris, Robert-Jan Bartunek à Bruxelles, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below