17 septembre 2014 / 13:03 / dans 3 ans

EE, Vodafone et Dixons Carphone intéressés par Phones 4U

LONDRES (IFR) - EE, Vodafone et d‘autres opérateurs télécoms ont contacté les administrateurs du distributeur de téléphones portables Phones 4U dans le but de racheter une partie de ses activités, tout comme son concurrent Dixons Carphone.

EE, Vodafone et d'autres opérateurs télécoms ont contacté les administrateurs du distributeur de téléphones portables Phones 4U dans le but de racheter une partie de ses activités, tout comme son concurrent Dixons Carphone. /Photo prise le 15 septembre 2014/REUTERS/Toby Melville

Cette information a été dévoilée aux créanciers de la société lors d‘une conférence téléphonique organisée par PwC, l‘administrateur judiciaire de Phones U4 [PHONE.UL].

PwC a toutefois précisé que les parties intéressées avaient réagi avec peu d‘enthousiasme à la question de leur éventuelle participation à une éventuelle restructuration de la dette de la société.

“Si nous n‘avons pas de discussions positives avec eux d‘ici 48 heures, nous n‘aurons guère d‘autre choix que de liquider la position”, a déclaré un des administrateurs à IFR, service de Reuters spécialisé dans le marché de la dette.

Outre la distribution, Phones 4U exploite deux activités de taille plus modeste, une filiale d‘assurance et LIFE Mobile, un opérateur mobile virtuel qui s‘appuie sur le réseau d‘EE, la coentreprise entre les filiales britanniques d‘Orange et de T-Mobile.

LIFE est destiné principalement aux clients qui ont été refusés par les autres grands réseaux, souvent faute d‘une solvabilité suffisante.

Les administrateurs judiciaires ont évoqué un intérêt pour le rachat de l‘activité d‘assurance et dit qu‘ils avaient également été contactés par un acheteur potentiel de LIFE. Ils ont toutefois précisé qu‘il était difficile de vendre LIFE sans un accord avec EE.

Phones 4U, contrôlé par le groupe de capital-investissement BC Partners depuis 2011, a été placé sous administration judiciaire lundi, mettant en péril près de 5.600 emplois, à la suite de la décision d‘EE et de Vodafone de ne pas renouveler leur contrat de distribution.

Certains investisseurs et analystes financiers s‘étonnent toutefois de la vitesse “surréaliste” à laquelle la situation de l‘entreprise s‘est dégradée.

“La rapidité du déclin est impressionnante, même pour des analystes et des investisseurs plus expérimentés,” dit un créancier. “Il va y avoir beaucoup de questionnement à ce sujet pour savoir comment on en est arrivé là aussi vite et dans quelle mesure BC Partners, Vodafone et EE y ont contribué.”

Les administrateurs judiciaires sont ouverts aux propositions de restructuration de la dette de la part des créanciers mais ils sont pressés car la probabilité d‘un redémarrage de l‘activité diminue rapidement avec le temps.

Les principaux actifs de Phones 4U sont les 300.000 téléphones portables en stock dans ses quelque 720 points de vente, achetés pour l‘essentiel à deux fournisseurs. L‘un de ces grands fournisseurs a signé une clause lui permettant de récupérer les stocks d‘invendus mais on ignore si la même clause s‘applique à l‘autre.

Robert Smith, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below