2 juillet 2014 / 10:09 / il y a 3 ans

Feu vert de l'UE au rachat d'E-Plus par Telefonica

BRUXELLES (Reuters) - En autorisant mercredi l‘opérateur télécoms espagnol Telefonica à racheter E-Plus, la filiale allemande du néerlandais KPN, la Commission européenne a renforcé la position de celui-ci sur le premier marché télécoms européen.

La Commission européenne a autorisé sous conditions le rachat d'E-Plus, filiale allemande de KPN, par Telefonica pour 8,6 milliards d'euros. /Photo prise le 24 juillet 2013/REUTERS/Wolfgang Rattay

Ce feu vert du commissaire européen à la Concurrence Joaquim Almunia envoie également un message encourageant aux opérateurs télécoms, qui réclament une réglementation moins tatillonne pour faciliter une consolidation du secteur après des années de contraction de leur chiffre d‘affaires.

L‘alliance de 8,6 milliards d‘euros entre KPN et Telefonica donnera naissance au premier opérateur mobile allemand par le nombre d‘abonnés, assurant au groupe espagnol une position de force face aux concurrents Vodafone et T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom.

L‘action KPN a pris jusqu‘à 4,2% à Amsterdam après l‘annonce et avance de 0,42% vers 14h40 tandis qu‘O2 Deutschland, filiale de Telefonica, progresse de 2,7% à Francfort.

La transaction ramènera également le nombre d‘opérateurs de réseaux mobiles en Allemagne de quatre à trois et c‘est pourquoi l‘exécutif européen a insisté pour que Telefonica vende jusqu‘à 30% des capacités du réseau de la nouvelle entité et cède également des fréquences radio et certains actifs.

Ces mesures permettront l‘arrivée sur le marché allemand de trois opérateurs de réseau mobile virtuel (ORMV) au plus, lesquels louent l‘accès aux réseaux de leurs concurrents de plus grande taille et ont tendance à proposer des formules tarifaires moins chères que ces derniers.

Telefonica a d‘ores et déjà signé un accord avec l‘opérateur virtuel Drillisch.

“Les engagements pris par Telefonica garantissent que le rachat d‘E-Plus ne nuira pas à la concurrence sur le marché allemand des télécommunications. Les consommateurs continueront de profiter des avantages d‘un marché concurrentiel”, souligne ainsi Joaquin Almunia, le commissaire européen à la Concurrence, cité dans un communiqué.

Ce dernier voulait s‘assurer que les consommateurs allemands, qui s‘acquittent déjà de tarifs mobiles figurant parmi les plus élevés en Europe, ne voient pas encore les prix augmenter du fait de la fusion.

DES BARRIÈRES DOIVENT ÊTRE LEVÉES

La décision de la CE est encourageante pour les opérateurs de télécommunications européens qui réclament une réglementation assouplie des fusions pour leur permettre de renouer avec la croissance après des années de baisse de leurs recettes.

Parallèlement au recul de leur chiffre d‘affaires, ces opérateurs ont dû financer de lourds investissements dans des réseaux plus performants. Dans ces conditions, la consolidation semble une bonne solution alternative.

Vodafone a racheté des groupes de téléphonie fixe en Allemagne et en Espagne, tandis que les opérateurs en France et en Espagne envisagent de faire des offres sur des concurrents plus petits.

L‘Europe compte plus de 100 opérateurs de téléphonie mobile, contre seulement quatre majeurs aux Etats-Unis, ce que le secteur européen estime être à l‘origine de guerres des prix destructives et de l‘amoindrissement de la qualité des services.

Joaquin Almunia a déclaré que des barrières devaient être levées pour renforcer le marché européen des télécoms, en référence aux réformes soutenues par Bruxelles pour supprimer les frais d‘itinérance et encourager les services transfrontaliers.

“Ces barrières sont aussi ce qui différencie l‘Europe de pays comme les Etats-Unis et la Chine. Cela n‘a rien à voir avec le nombre d‘opérateurs. C‘est lié à la fragmentation du marché de l‘Union européenne”, a-t-il dit.

Avec Foo Yun Chee, Benoît Van Overstraeten et Mathilde Gardin pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below