January 15, 2008 / 8:25 AM / 11 years ago

La recherche britannique se dote d'un nouveau supercalculateur

Le supercalculateur HECToR, au centre de recherches informatiques de l'université d'Edinbourg. La machine, dont les éléments tiennent dans une soixantaine d'armoires, est dotée d'une puissance équivalente à celle de 12.000 ordinateurs personnels, figure parmi les plus rapides et les plus puissantes en Europe. /Photo d'archives/REUTERS/EPSRC/Handout

LONDRES (Reuters) - Un nouveau supercalculateur, qui pourrait contribuer à la résolution de certaines énigmes scientifiques, sera dévoilé lundi en Grande-Bretagne.

Dotée d’une puissance équivalente à celle de 12.000 ordinateurs personnels, la machine baptisée HECToR est sans équivalent en Grande-Bretagne et compte parmi les plus rapides du continent. Son champ d’application va de l’étude des changements climatiques à la médecine, en passant par la physique quantique et l’astronomie.

HECToR, dont les éléments tiennent dans une soixantaine d’armoires, se trouve au centre de recherches informatiques de l’université d’Edinbourg. Son développement a nécessité l’investissement de 113 millions de livres.

L’inauguration doit avoir lieu en présence du Chancelier de l’échiquier Alistair Darling.

Peter Griffiths, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below