2 septembre 2008 / 10:53 / dans 9 ans

Google lance Chrome, son navigateur internet

par Eric Auchard

<p>Google doit lancer ce mardi Chrome, son propre logiciel de navigation sur internet, cens&eacute; am&eacute;liorer la vitesse d'affichage et d'ex&eacute;cution d'applications complexes et de vid&eacute;o, un d&eacute;fi lanc&eacute; aux autres navigateurs cr&eacute;&eacute;s &agrave; l'origine pour du texte et des images statiques. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>

SAN FRANCISCO (Reuters) - Google doit lancer ce mardi son propre logiciel de navigation sur internet, censé améliorer la vitesse d‘affichage et d‘exécution d‘applications complexes et de vidéo, un défi lancé aux autres navigateurs créés à l‘origine pour du texte et des images statiques.

Des responsables du moteur de recherche ont confirmé sur un blog officiel du groupe, une rumeur de longue date, après un envoi par mégarde de détails sur le navigateur, appelé “Chrome”, à un blog indépendant consacré à Google, Blogoscoped.com.

Le communiqué du groupe décrit l‘arrivée de Chrome comme “un vent frais sur le navigateur” et annonce qu‘il sera lancé ce mardi en version test pour les utilisateurs de Windows, le système d‘exploitation de Microsoft.

Le leader de la recherche sur internet travaille également sur des versions pour les utilisateurs de Macintosh Apple et pour les appareils fonctionnant sous Linux, précise le communiqué.

Le lancement de Chrome coïncide avec celui de la version 8 d‘Internet Explorer de Microsoft, qui représente à lui seul environ 75% du marché, loin devant Firefox de Mozilla et Safari d‘Apple.

Google a expliqué que ses ingénieurs s’étaient inspirés de projets de logiciels libres (“open source”), parmi lesquels le WebKit d‘Apple et Firefox. Google envisage ainsi d‘ouvrir les lignes de codes du logiciel Chrome aux développeurs pour l‘améliorer et le développer.

“Nous avons constaté que le Web était passé de pages textes assez simples à des applications complexes et interactives et que nous devions entièrement repenser le navigateur”, ont déclaré sur le blog le vice-président chargé de la gestion produit Sindar Pichai et le responsable ingénierie Linus Upson.

Ils assurent que Google Chrome devrait charger les pages plus rapidement et de manière plus sûre. Le navigateur inclut en outre un nouvel moteur logiciel pour charger le code JavaScript interactif, connu sous le nom de V8, destiné à faire fonctionner la future génération d‘applications web, qui restent à inventer.

FENÊTRE INCOGNITO

“Ce dont nous avions réellement besoin ce n’était pas seulement d‘un navigateur, mais aussi d‘une plate-forme moderne pour les pages internet et les applications, et c‘est ce que nous avons entrepris de concevoir”, écrivent Pichai et Upson.

Un porte-parole de Google n‘a pas souhaité faire plus de commentaires.

Google a confirmé qu'une bande dessinée promotionnelle détaillant le processus d'élaboration de Chrome avait été envoyée prématurément à un bloggeur, Philipp Lenssen, qui a scanné et publié les 38 pages de la BD sur Blogoscope, here

Chrome organise les pages avec des onglets. Les programmes internet peuvent ainsi être lancés dans leur propre fenêtre. Il propose également un éventail de fonctions permettant de sécuriser la navigation, selon la BD.

Un mode spécial permet de créer une fenêtre “incognito”, où “rien de ce qui se passe dans cette fenêtre n‘est répertorié dans le système de votre ordinateur”. Il s‘agit d‘une fonctionnalité en lecture seule avec accès aux signets de ses sites préférés.

Le navigateur, disponible à partir de ce mardi en version test, pourra être téléchargé à l'adresse www.google.com/chrome/.

De son côté, Microsoft a fait savoir qu‘Internet Explorer 8 proposait principalement des améliorations en matière de protection des données personnelles.

Quant à John Lilly, le directeur général de Mozilla, la fondation à l‘origine du navigateur Firefox, il a annoncé que Google, son principal soutien financier pendant plusieurs années, avait récemment renouvelé son soutien jusqu‘en 2011.

Mozilla a récemment lancé la nouvelle version de son navigateur, Firefox 3, et collabore avec Google sur de nombreuses questions techniques.

Lilly a déclaré sur un blog que Mozilla et Google continueraient à collaborer dans les domaines ayant un sens pour les deux groupes, mais que la priorité de Mozilla était de faire en sorte qu‘internet reste ouvert et participatif.

“Avec Internet Explorer, Firefox, Safari, Opera, etc - cela fait un certain temps maintenant que la concurrence existe et cela va encore la renforcer”, a écrit Lilly.

Avec Daisuke Wakabayashi à Seattle, Paritosh Bansal et Nick Zieminski à New York; version française Mathilde Gardin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below