18 juillet 2008 / 06:00 / dans 9 ans

AMD publie sa septième perte trimestrielle d'affilée

NEW YORK (Reuters) - Advanced Micro Devices (AMD) publie sa septième perte nette trimestrielle consécutive, un résultat inférieur aux attentes qui confirme que le fabricant de semi-conducteurs peine à reprendre des parts de marché à son éternel rival Intel.

<p>Advanced Micro Devices (AMD) publie sa septi&egrave;me perte nette trimestrielle cons&eacute;cutive, un r&eacute;sultat inf&eacute;rieur aux attentes qui confirme que le fabricant de semi-conducteurs peine &agrave; reprendre des parts de march&eacute; &agrave; son &eacute;ternel rival Intel. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch</p>

Le groupe a annoncé peu après la nomination d‘un nouveau directeur général, Dirk Meyer, en remplacement d‘Hector Ruiz, nommé président exécutif.

L‘action AMD chutait de plus de 9% dans les transactions hors séance à 4,80 dollars contre 5,30 dollars en clôture sur le New York Stock Exchange.

Certains investisseurs sont déçus de constater que le groupe n‘a pas recruté un dirigeant à l‘extérieur, a expliqué Doug Freedman, analyste d‘American Technology Research.

Au deuxième trimestre, le groupe a subi une perte de 1,19 milliard de dollars, soit 1,96 dollar par action, à comparer à une perte de 600 millions (1,09 dollar/action) un an plus tôt.

La perte inclut une charge exceptionnelle de 1,44 dollar par action liée à la dépréciation du spécialiste des puces graphiques ATI Technologies, racheté en 2006.

La perte d‘exploitation ressort à 60 cents par action, alors que Wall Street l‘estimait à 52 cents seulement selon Reuters Estimates.

Le chiffre d‘affaires a atteint 1,35 milliard de dollars contre 1,31 milliard l‘an dernier sur la même période.

Pour John Dryden, analyste de Charter Equity Research, les ventes et le résultat net sont tous deux décevants.

“Les processeurs vont mal, les puces graphiques sont en ligne. Cela se traduit par des marges faibles et un résultat par action inférieur aux attentes”, résume-t-il.

AMD a fait état d‘une marge brute de 37% alors que Dryden l‘attendait à 41%;

“Ils perdent des parts de marché face à Intel et ils sont incapables d‘inverser les pertes en dépit des nouveaux produits pour serveurs, pour portables et pour ordinateurs de bureau”, a ajouté l‘analyste.

AMD a confirmé viser un retour au bénéfice d‘exploitation au second semestre grâce à de nouveaux produits et aux efforts entrepris pour abaisser le point d’équilibre.

Sinead Carew et Duncan Martell, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below