20 mars 2008 / 06:51 / dans 10 ans

Facebook lance des outils de contrôle des données personnelles

par Eric Auchard

<p>Facebook a mis en place de nouveaux outils de contr&ocirc;le permettant &agrave; ses quelque 67 millions d'utilisateurs actifs de garder la main sur l'acc&egrave;s des autres membres du r&eacute;seau aux informations personnelles de leur profil. /Photo d'archives/REUTERS/Jonathan Ernst</p>

PALO ALTO, Californie (Reuters) - Facebook a mis en place mercredi de nouveaux outils de contrôle permettant à ses quelque 67 millions d‘utilisateurs actifs de garder la main sur l‘accès des autres membres du réseau aux informations personnelles de leur profil.

Ces nouveaux dispositifs de contrôle des données personnelles reposent sur la fonctionnalité des “listes d‘amis” mise en place en décembre dernier par le site communautaire, qui permet aux membres du réseau de classer leurs amis en créant jusqu’à cent groupes différents, ce qui leur permet par exemple d‘adresser un message à seulement une partie de leurs contacts.

Les utilisateurs du réseau vont donc pouvoir contrôler l‘accès à leurs informations personnelles en autorisant leurs différents groupes d‘amis à accéder à tout ou partie de leur profil, reproduisant ainsi en ligne le schéma social différenciant les amis, la famille et les collègues de travail.

L‘année dernière, Facebook avait déclenché un tollé en mettant un place un système controversé baptisé Beacon qui permettait de suivre à la trace le parcours sur internet de ses amis.

Depuis le groupe a fait machine arrière, en autorisant ses utilisateurs à désactiver cette fonction et en multipliant de nouveaux gages visant à renforcer la protection de la vie privée.

Selon Matt Cohler, vice-président de la gestion des produits de Facebook, les nouveaux outils du site de socialisation traduisent la volonté de la firme californienne de développer le contrôle des données personnelles au sein de son réseau.

Créé en 2004 pour des étudiants de l‘université de Harvard, le site ne concernait à l‘origine qu‘un groupe relativement homogène d’étudiants mais la croissance exponentielle de son nombre d‘utilisateurs (qui a été multiplié par cinq au cours des 18 derniers mois) et son extension à travers le monde (les deux-tiers des utilisateurs sont désormais recensés hors des Etats-Unis contre seulement 10% il y a 18 mois) a généré de nouveaux besoins en termes de préservation des données personnelles.

“Nous avons beaucoup plus d‘utilisateurs, dans des catégories plus variées, qui ont davantage de relations et des rapports de différents types”, a expliqué Matt Cohler.

Outre la présentation de cette nouvelle fonctionnalité, les dirigeants de la firme californienne ont également confirmé mardi soir à la presse que des travaux étaient en cours sur

“Facebook Chat”, un nouveau système de messagerie instantanée fonctionnant au sein de Facebook sans que les utilisateurs du réseau n‘aient besoin de télécharger un logiciel spécifique, qui devrait être lancé au cours des prochaines semaines.

Version française Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below