19 décembre 2007 / 07:54 / dans 10 ans

Vers une reprise sur le marché des DRAM, mais quand ?

par Marie-France Han et Mayumi Negishi

<p>Le Sud-cor&eacute;en Hynix est l'un des principaux acteurs du march&eacute; des DRAM. Les fabricants de processeurs, engag&eacute;s dans une bataille de production qui a inond&eacute; le march&eacute; cette ann&eacute;e, veulent croire que les prix atteignent maintenant un plancher. /Photo d'archives/REUTERS/You Sung-Ho</p>

SÉOUL/TOKYO (Reuters) - Les fabricants de processeurs, engagés dans une bataille de production qui a inondé le marché cette année, veulent croire que les prix atteignent maintenant un plancher et que les producteurs, à court de liquidités, vont devoir de nouveau revoir en baisse leurs investissements.

Si la date d‘une reprise du marché est difficile à prévoir, les analystes estiment que les fabricants comme le numéro un du secteur Samsung Electronics et le numéro quatre Elpida Memory essaient de se positionner en vue d‘un redémarrage du marché des mémoires DRAM au premier semestre 2008.

“Nous ne devons pas nous attendre à ce que la situation actuelle, désastreuse, perdure l‘année prochaine”, a déclaré Nam Hyung Kim, analyste en chef au cabinet d’études iSuppli. “La correction dans le secteur a déjà commencé au troisième trimestre”, a-t-il ajouté.

Le lancement début 2007 du nouveau système d‘exploitation de Microsoft, Windows Vista, avait suscité l‘enthousiasme des fabricants de semi-conducteurs qui ont dès lors produit une quantité croissante de processeurs, plus du double par rapport à 2006, espérant ainsi grignoter des parts de marché.

Mais des fabricants comme Samsung et son rival sud-coréen Hynix ont largement surestimé la demande. Conséquence: la société DRAMeXchange estime que les prix au comptant des principales mémoires DRAM ont chuté de plus de 80% cette année.

“Les cours des DRAM vont probablement atteindre un plus bas pendant le premier semestre et sont attendus en nette hausse au second semestre”, a déclaré Chu Woo-sik, vice-président exécutif chargé des relations avec les investisseurs chez Samsung.

L‘offre étant supérieure à la demande, les fabricants se sont livrés à un exercice périlleux, chacun attendant que l‘autre réduise sa production et enraye ainsi la chute des prix.

“Combien de temps peuvent-ils tenir? Nous attendons tous qu‘il y en ait un qui réduise sa production”, a déclaré une porte-parole d‘Elpida, Kumiko Higuchi.

“Mais les stocks se réduisent aussi. Les ventes de PC ne baissent pas autant que prévu et les prévisions des fabricants d‘ordinateurs sont en hausse. Nous pensons que ces facteurs positifs vont commencer à soutenir les prix en mars”, a-t-elle ajouté.

PAS DE REPRISE EN DOUCEUR

Alors que les prix des mémoires DRAM sont parfois inférieurs aux coûts de production, Samsung et Elpida affirment qu‘ils n‘augmenteront pas leurs investissements.

“Etant donné que la situation financière de ces groupes empire, il ne reste plus d‘argent pour investir”, estime un analyste de Woori Securities, Park Young-joo. “Les dépenses d‘investissement dans les DRAM diminuent et la croissance de la production ralentit, ainsi une sorte d’équilibre pourrait être à nouveau atteint. En fait, cela commence maintenant”.

Mais personne ne s‘attend à une reprise en douceur.

“Le marché des DRAM n‘est pas encore tiré d‘affaire et les prix pourraient toujours poursuivre leur baisse aux deuxième et troisième trimestres”, a déclaré Hyun Park, analyste chez Prudential Investment & Securities.

“Samsung est un bon ‘cheval’ sur lequel miser à l‘heure actuelle et va le rester jusqu‘au début du premier trimestre”, estime Park.

“Hynix et Elpida suivent Samsung, mais ils devraient quand même faire mieux que Qimonda, Micron et les taïwanais, qui pourraient être sous pression sur le plan financier.”

L‘incertitude autour d‘un redressement du marché des DRAM a mis les actions des fabricants à rude épreuve.

Le titre Samsung, dont le cours représente un ratio de 11,6 fois la prévision de bénéfice par action de l‘an prochain, a chuté de 13% depuis juillet, quand le marché s‘attendait à un redémarrage.

Quant à Hynix, dont le PER est similaire, l‘action a dégringolé de 40% sur la même période, les investisseurs craignant que le groupe publie une perte nette et opérationnelle trimestrielle après avoir fait état d‘un bénéfice record au quatrième trimestre 2006.

“Vous ne pouvez pas sous-estimer l‘importance de l‘accumulation des stocks ou négliger que ce sont des DRAM sans acheteur”, a déclaré Yoshihisa Toyosaki, le président du consultant japonais J-Star Global.

Beaucoup dépend maintenant des projets de dépenses pour 2008. L‘investissement des groupes coréens “sera le facteur crucial pour déterminer la date du redressement”, estime Kim d‘iSuppli. “Les investissements dans les DRAM sont attendus en baisse d‘au moins 20% en 2008”, a-t-il ajouté.

Mais même si un redressement survient au prochain trimestre, il sera probablement ténu, les prix ondulant entre janvier et mars avant une hausse possible au deuxième trimestre, a déclaré Woori.

“Pour qu‘un redressement intervienne, il faut que l‘excédent des stocks se résorbe, et cela pourrait prendre un mois entier”, a indiqué Jae H. Lee, analyste chez Daiwa Securities. “Je ne pense pas que cela arrivera au premier trimestre”.

L‘analyste de J-Star, qui s‘attend à ce que les prix des DRAM soient divisés par deux sur la période janvier-juin, est encore plus pessimiste. “Une hausse significative des prix n‘interviendra probablement pas avant août, quand une pénurie de DRAM permettra d‘endiguer la chute des prix”, a-t-il dit. “Cela va être un test d‘endurance”.

Avec Rhee So-eui à Séoul, version française Mathilde Gardin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below