29 mai 2008 / 05:23 / dans 9 ans

Un nouveau combiné complique l'essor de la TV sur mobile

par Tarmo Virki

<p>Un mobile permettant de recevoir la t&eacute;l&eacute;vision &agrave; la norme DVB-H. L'apparition d'un nouveau type de t&eacute;l&eacute;phones portables, &agrave; la norme concurrente DVB-T, a fait prendre une nouvelle tournure au d&eacute;bat sur la mani&egrave;re dont les op&eacute;rateurs mobiles peuvent esp&eacute;rer b&eacute;n&eacute;ficier du d&eacute;veloppement de la t&eacute;l&eacute;vision mobile. Le lancement de tels services ayant &eacute;t&eacute; retard&eacute; par des ann&eacute;es de pol&eacute;mique concernant le partage des investissements dans les r&eacute;seaux, les standards &agrave; adopter et m&ecirc;me la r&eacute;alit&eacute; de la demande. /Photo prise le 11 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Albert Gea</p>

HELSINKI (Reuters) - L‘apparition d‘un nouveau type de téléphones portables a fait prendre une nouvelle tournure au débat sur la manière dont les opérateurs mobiles peuvent espérer bénéficier du développement de la télévision mobile.

Pour l‘instant seuls l‘Italie, le Japon et la Corée du Sud ont réalisé de réels progrès dans le développement de la télévision mobile, le lancement de tels services ayant été retardé par des années de polémique concernant le partage des investissements dans les réseaux, les standards à adopter et même la réalité de la demande.

Plutôt que d‘attendre l’émergence de nouveaux services spécifiques de télévision mobile, le sud-coréen LG Electronics a lancé sur le marché allemand un nouveau combiné, le HB620T, qui se connecte simplement aux réseaux de diffusion des programmes de télévision déjà existants.

Ce produit est une aubaine pour les fans de sports de ce pays à la veille de l‘Euro de football et des Jeux olympiques de Pékin, mais une mauvaise nouvelle pour les opérateurs mobiles, car ce type d‘appareils pourrait bien les priver d‘un nouveau marché potentiellement très rémunérateur.

Le cabinet d’étude Strategy Analytics a estimé que le marché de la télévision mobile pourrait atteindre trois milliards de dollars d‘ici 2012, cette estimation excluant le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis, des marchés potentiellement énormes mais qui ont développé leurs propres standards.

Pour Jari Honko, analyste d‘eQ Bank, “cela constitue un nouveau défi pour un marché qui doit déjà en relever de nombreux”.

BATAILLE EN VUE

Le combiné LG utilise le signal de la télévision numérique terrestre diffusé à la norme DVB-T, qui était il y a peu de temps encore trop gourmande en énergie pour la plupart des batteries de portables. Mais selon Yannick Lévy, directeur général de DiBcom, le fabricant français de puces pour la TV mobile, cet obstacle est désormais franchi.

Le taiwanais Gigabyte, qui a également développé un combiné utilisant la norme DVB-T, le T600, affirme que celui-ci permet de regarder la télévision pendant trois à cinq heures.

La question de la norme de diffusion constitue l‘un des principaux freins au développement de la télévision sur mobile, le Finlandais Nokia et d‘autres acteurs du secteur en Europe soutenant la norme DVB-H (Digital Video Broadcast - Handheld) face aux technologies DMB ou MediaFlo, promues par des groupes asiatiques et américains.

“Nous avons toujours été intéressés par cette question mais le modèle économique n‘est pas clair”, a indiqué Frank Esser, P-DG de SFR, le deuxième opérateur mobile français.

Selon Neil Mawston, analyste chez Strategy Analytics, la norme DVB-T “représente une menace pour le format DVB-H (réseau spécifique à la télévision mobile) en Europe et dans certaines régions d‘Asie, dans la mesure où il fournit une nouvelle raison aux opérateurs pour retarder son lancement”.

La norme DVB-T ne représente en effet que le dernier standard en date sur un marché de la télévision mobile déjà très fragmenté, dans lequel une douzaine de technologies cherchent à prendre le dessus et se disputent le soutien des plus gros vendeurs de combinés.

Même Nokia, le numéro un mondial des combinés, qui vend un “smartphone” par seconde, a rencontré des résistances dans son propre pays, la Finlande.

“La TV mobile est plutôt destinée à visionner des clips vidéo et des programmes courts. La capacité de la 3G est suffisante pour un tel usage. Nous n‘avons pas besoin du DVB-H”, juge ainsi Veli-Matti Mattila, président d‘Elisa, le deuxième opérateur finlandais.

Pour autant le DVB-H s‘en est mieux sorti que la plupart de ses concurrents, recevant une approbation massive de l‘Union européenne et ses programmes commerciaux ont déjà été lancés dans certains pays européens ainsi qu‘en Inde et au Vietnam.

En France, où la norme DVB-H a été retenue, le Conseil supérieur de l‘audiovisuel (CSA) a dévoilé mardi une liste des candidats retenus pour opérer l‘un des 13 canaux réservés aux chaînes privées de la future Télévision mobile personnelle, dans laquelle figurent notamment Orange Sport et EuropaCorp TV, de la société de production de Luc Besson.

DÉBATS SUR LA DEMANDE

De nombreux opérateurs se montrent encore prudents à l‘idée de l‘alliance de la TV et des petits écrans des portables, d‘autant plus que les prévisions sur la demande divergent.

Ainsi, selon un sondage Gartner réalisé l‘an dernier, seuls 5% des Européens se sont déclarés intéressés par le fait de regarder la télévision ou des vidéos sur les écrans de leurs combinés alors que ce pourcentage atteint 20% en Asie.

Des tests ont montré que les personnes auxquelles on fournissait des combinés prêts à diffuser des programmes les regardaient mais les premières offres commerciales proposées, notamment en Finlande et en Grande-Bretagne, se sont pour la plupart soldées par des échecs.

Si d‘autres combinés comparables à ceux de LG et Gigabyte arrivent sur le marché, les opérateurs pourraient être encore moins tentés de convaincre les utilisateurs d‘abandonner la 3G pour rejoindre un nouveau réseau de TV mobile.

Avec Sinead Carew à New York et Sami Torma à Helsinki, version française Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below