18 avril 2008 / 05:54 / dans 10 ans

Baisse des ventes de Thomson qui renonce à verser un dividende

par Dominique Vidalon et Yann le Guernigou

<p>Thomson annonce un chiffre d'affaires au premier trimestre en baisse de 11% &agrave; taux de change constant et indique que, soucieux de disposer une flexibilit&eacute; op&eacute;rationnelle et financi&egrave;re accrue, il a d&eacute;cid&eacute; de ne plus proposer de dividende au titre de 2007. /Photo d'archives/REUTERS/Guang Niu</p>

PARIS (Reuters) - Thomson publie un chiffre d‘affaires trimestriel en baisse de 11% à taux de change constant pour le premier trimestre et indique que, soucieux de disposer d‘une flexibilité opérationnelle et financière accrue, il a décidé de ne plus proposer de dividende au titre de 2007.

Le spécialiste des équipements et des services pour la télévision, le cinéma et la publicité a en outre annoncé qu‘il anticipait une perte pour le premier semestre du fait de charges de restructuration et a dit tabler sur une nouvelle baisse de ses ventes, qu‘il estime entre 6% et 8% à taux de change constant, pour le deuxième trimestre.

Ces annonces interviennent au moment où le groupe vient de nommer un nouveau président et est en quête d‘un nouveau directeur général sur fond de spéculation d‘un éventuel démantèlement après un exercice 2007 difficile.

Dans une interview publiée par les Echos, le nouveau président, François de Carbonnel, a assuré que l‘idée d‘un démantèlement “n‘a jamais été discutée” et a exclu “une modification majeure du périmètre de Thomson”.

Le successeur de Frank Dangeard a déclaré que la priorité était “d‘améliorer la rentabilité de chaque activité”, ce qui passe par une accélération des réductions de coûts et l‘arrêt ou la cession des activités en pertes et non stratégiques, ainsi que la diminution de la dette.

Thomson a ainsi décidé de sortir de l‘activité silicium, faute d‘y avoir la taille critique, mais conservera celle de copie de DVD, a-t-il précisé.

S‘agissant des restructurations, le groupe a indiqué qu‘il entendait réduire de 50 millions d‘euros ses coûts opérationnels sur une base annuelle.

LIQUIDITES SUFFISANTES

Il vise en outre une baisse de 30 millions d‘euros de ceux de l‘activité silicium via des partenariats et une réorganisation, chiffrant à 30 millions d‘euros la charge nécessaire pour y parvenir.

Expliquant la suspension du dividende 2007, que Thomson proposait à l‘origine de 0,33 euro, François de Carbonnel a indiqué qu‘il était dans l‘intérêt des actionnaires “de consacrer toutes les ressources disponibles de l‘entreprise à la réduction des coûts et à la saisie des opportunités de croissance”.

Le groupe, qui a levé 70 millions d‘euros de dette à long terme supplémentaire au premier trimestre, économisera ainsi 89 millions d‘euros. Il estime disposer de liquidités “tout à fait suffisantes” pour honorer ses échéances de dette en 2008 et 2009.

La dette de Thomson s’élevait à 1,26 milliard d‘euros à fin 2007 et le groupe a vu sa notation abaissée en catégorie spéculative par Moody’s puis par S&P, à respectivement “Ba1” et “BB”, le 11 mars.

Les ventes des trois premiers mois de l‘année ont atteint 1.016 millions d‘euros, contre 1.243 millions un an plus tôt, du fait notamment de l‘impact de la grève des scénaristes à Hollywood et d‘un ralentissement des ventes de décodeurs.

Même s‘il fait état d‘une amélioration de tendance depuis quelques semaines, “qui devrait se poursuivre” au deuxième trimestre, Thomson dit vouloir rester “prudent sur ses perspectives, dans un contexte économique incertain”.

CINQ CANDIDATS AU POSTE DE DG

Il indique prévoir à ce stade un nouveau recul de 6% à 8% de ses ventes du deuxième trimestre à données comparables, tout en soulignant que, du fait de la saisonnalité de son activité, la performance du second semestre sera supérieure à celle du premier.

Alors que Thomson tablait encore en février sur des ventes 2008 du même ordre que celles de 2007, le directeur financier Julian Waldron n‘a pas voulu s‘engager sur la totalité de l‘exercice lors d‘une conférence téléphonique avec la presse.

“Je ne fais pas de prévision pour l‘ensemble de l‘année. Je n‘ai rien à ajouter ou retrancher aux commentaires faits en février”, a-t-il dit.

Julian Waldron assure l‘intérim des fonctions de directeur général en attendant la nomination d‘un successeur à Frank Dangeard, qui cumulait les fonctions de président et directeur général.

François de Carbonnel a déclaré aux Echos que le groupe avait mandaté à ces fins un chasseur de têtes qui lui a présenté une liste de cinq noms, dont un seul Français.

En Bourse de Paris, l‘action Thomson cède 3,17% à 3,97 euros vers 10h34, ce qui porte son recul à près de 60% depuis le début de l‘année.

“Les ventes du premier trimestre sont en ligne avec les attentes. Les réductions de coûts annoncées sont positives mais la suspension du dividende est une mauvaise nouvelle”, a déclaré Quentin Philippe, analyste chez Oddo Securities.

Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below