25 janvier 2008 / 13:56 / dans 10 ans

Hausse de 35% des ventes en ligne en France en 2007

PARIS (Reuters) - Les ventes en ligne ont progressé de 35% en France en 2007, à plus de 16 milliards d‘euros, a annoncé jeudi la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

<p>Les ventes en ligne ont progress&eacute; de 35% en France en 2007 &agrave; plus de 16 milliards d'euros, selon la F&eacute;d&eacute;ration du e-commerce et de la vente &agrave; distance. /Photo d'archives/REUTERS/Catherine Benson</p>

Ces ventes ont concerné principalement des voyages, des produits technologiques, des vêtements et des produits culturels, mais 2007 a également vu l‘essor sur internet de la vente de cosmétiques et de jouets.

Au total, ce sont quelque 180 millions de transactions qui ont été enregistrées au cours de l‘année écoulée sur les 37.000 sites marchands français, a-t-elle indiqué lors d‘un point de presse au ministère de l‘Economie et des finances.

“Les gens n‘hésitent plus à (utiliser sur internet) leur carte de crédit”, a dit François Momboisse, son président, pour qui la hausse de la confiance dans les transactions est l‘un des principaux moteurs de cette croissance.

Sans surprise, les motivations principales du “cyber-acheteur” sont le côté pratique (73%) et le prix (54%) alors que le vendeur est avant tout choisi pour sa notoriété (75%).

La Fevad précise que les fêtes de Noël ont joué un rôle de déclencheur pour de nombreux internautes puisque quelque “2,2 millions de Français ont acheté pour la première fois en ligne au cours du quatrième trimestre 2007”.

Ces nouveaux “cyber-acheteurs” sont plutôt des femmes, des “silver surfers” (jeunes retraités) et des personnes issues des classes moyennes.

“C‘est le signe que le e-commerce se féminise et se démocratise, en même temps que le nombre d‘internautes augmente et passe la barre des 30 millions en France”, a estimé Benoît Cassaigne, directeur des études de Médiamétrie.

La France compte aujourd‘hui 19,8 millions d‘acheteurs en ligne, soit plus d‘un Français sur trois et deux internautes sur trois, a-t-il dit.

“AUTO-ENTREPRENEUR”

L‘année 2007 a également été marquée par la confirmation d‘une tendance entrevue au cours des années précédentes, avec l‘essor du commerce “CtoC”, du consommateur au consommateur, qui va de pair avec l‘affirmation d‘un “auto-entrepreneur” en ligne.

L‘américain eBay et le français PriceMinister, qui permettent à des consommateurs de (re)vendre sans intermédiaire des objets à d‘autres consommateurs, figurent ainsi respectivement au premier et troisième rang des sites les plus visités en France en 2007.

“L‘industrie numérique est un vecteur important de création d‘emploi”, a déclaré Hervé Novelli, secrétaire d‘Etat en charge des Entreprises et du commerce extérieur, qui a rappelé qu‘il présenterait bientôt un statut de l’“auto-entrepreneur” et un kit permettant de “créer dans l‘heure son activité”.

Il a dit espérer que “des milliers de jeunes débuteront une activité” grâce à ce kit, “notamment dans les banlieues, où un important réservoir d‘auto-entrepreneurs existe”.

Pierre Kosciusko-Morizet, P-DG de PriceMinister, a indiqué qu‘il estimait à 10.000 le nombre d‘internautes vivant de la vente d‘objets sur son site.

Sur le site français d‘eBay, ce sont quelque 15.000 personnes qui en vivent, contre 163.000 en Europe et environ un million dans le monde, a dit son directeur général pour la France, Alexander Von Schirmeister.

Julien Toyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below