2 avril 2008 / 05:58 / il y a 10 ans

Samsung et Elpida envisagent d'augmenter les prix des mémoires

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics annonce envisager une hausse de moins de 10% des tarifs de ses mémoires informatiques en avril, ce qui pourrait signifier la fin de la chute marquée des prix sur ce marché.

<p>Samsung Electronics annonce envisager une hausse de moins de 10% des tarifs de ses m&eacute;moires informatiques en avril, ce qui pourrait signifier la fin de la chute marqu&eacute;e des prix sur ce march&eacute;. /Photo prise le 28 mars 2008/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>

”Nous pensons que nous avons touché un point bas“ sur le marché des mémoires”, a déclaré par téléphone à Reuters Chu Woosik, vice-président exécutif du groupe sud-coréen, numéro un mondial des mémoires.

Mais il a ajouté que les conditions actuelles de marché ne permettaient pas une forte remontée des prix.

Lundi, le japonais Elpida Memory, grand concurrent de Samsung, avait déclaré vouloir relever de 20% dès avril les prix de ses mémoires DRAM, utilisées notamment dans les ordinateurs personnels.

Il est peu probable qu‘une hausse limitée des prix des mémoires soit répercutée sur les prix de vente des produits d’électronique grand public. Et les analystes estiment que la hausse ne devrait pas dépasser le niveau de moins de 10% évoqué par Samsung.

La rentabilité des fabricants de mémoires s‘est dégradée ces derniers mois en raison d‘une offre surabondante et d‘un effondrement des prix des DRAM comme des NAND, les mémoires flash utilisées massivement dans les appareils photo numériques et les lecteurs audio portables.

Le prix moyen spot d‘une puce de 512 mégaoctets cadencée à 667 mégahertz était lundi de 0,93 dollar, soit une chute de 69% sur un an, selon l‘intermédiaire spécialisé DRAMeXchange. Il était de 0,91 dollar mi-mars.

“LA GUERRE EST FINIE”

Si Elpida et Samsung prévoient d‘augmenter leurs prix au cours des prochaines semaines, Hynix, le numéro deux mondial du secteur, reste prudent.

“Nous négocierons pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans les conditions actuelles de marché”, a simplement dit son vice-président James Kim.

Pour Lee Min-hee, analyste de Dongbu Securities, “une hausse de 3 à 4% des prix des DRAM est possible”.

“Le calendrier de la hausse de prix semble un peu prématuré, mais il y a des éléments qui montrent que le marché se tend à nouveau”, a-t-il ajouté à projet des annonces de Samsung.

Il a toutefois jugé irréaliste la hausse de 20% évoquée par Elpida. “C‘est impossible: les constructeurs de PC refuseront de négocier”, a-t-il dit.

Ce jugement est logiquement partagé par Compal Electronics, le groupe taïwanais numéro deux mondial de la fabrication de PC portables en sous-traitance.

“Nous ne croyons pas qu‘il existe une marge permettant une hausse de 20% des prix des DRAM car l‘offre et la demande sont aujourd‘hui équilibrées”, a dit un porte-parole de Compal.

Lehman Brothers, dans une note d‘analyse publiée mardi, juge toutefois qu‘un point bas a été touché au premier trimestre.

“Le premier trimestre 2008 était le meilleur moment pour acheter des mémoires”, résume l’étude. “Nous pensons que la guerre sur le marché des DRAM est déjà finie et que Samsung en sort vainqueur.”

Marie-France Han zet Rhee So-eui, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below