3 février 2013 / 15:28 / dans 5 ans

Ligue 1: les petits se rebiffent contre Lyon et Marseille

PARIS (Reuters) - Lyon et Marseille, au coude à coude sur le podium de la Ligue 1, ont essuyé dimanche des défaites face à deux équipes engluées depuis le début de la saison dans les profondeurs du classement, respectivement Ajaccio (3-1) et Nancy (1-0).

Le Marseillais André-Pierre Gignac (au centre) à la lutte avec les Nancéiens Yassine Jebbour (à gauche) et Salif Sane, au Stade Vélodrome. Les hommes d'Elie Baup se sont inclinés 0-1 devant les Lorrains, bons derniers de Ligue 1 avant le coup d'envoi. Le Paris Saint-Germain, vainqueur vendredi à Toulouse (4-0) est désormais seul en tête, avec trois longueurs d'avance sur les Lyonnais et six sur les Marseillais. /Photo prise le 3 février 2013/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Ces deux résultats conjugués font les affaires du Paris Saint-Germain, vainqueur vendredi à Toulouse (4-0) et désormais seul en tête, avec trois longueurs d‘avance sur les Lyonnais et six sur les Marseillais.

Les joueurs de Rémi Garde ont vécu un après-midi cauchemardesque en Corse puisqu‘ils ont eu un but refusé, ont mené 1-0 et ont fini à dix après l‘expulsion de Dejan Lovren dans le temps additionnel.

L‘OL a par ailleurs perdu face à des Corses qui n‘avaient plus été capables de gagner en Ligue 1 depuis un match contre Reims mi-décembre.

“On va essayer d‘oublier ça au plus vite. On va repartir au boulot toute la semaine”, a affirmé le gardien Rémy Vercoutre, cité par le site internet du club (www.olweb.fr). “C‘est dommage de repartir d‘ici avec zéro point.”

Il y a urgence pour l‘OL qui un programme chargé dans les semaines à venir avec la réception de Lille le week-end prochain, un déplacement à Bordeaux et une double confrontation avec Tottenham en Ligue Europa.

“Il ne fallait pas se relâcher, on a manqué un peu de chance. Il ne faut pas s‘arrêter à ça, on voulait rester au contact du PSG mais il faut continuer à lutter. On va se préparer au mieux”, a dit le capitaine Maxime Gonalons.

Après une première période pauvre en occasions, le match s‘est emballé en seconde.

Privé d‘un but qui semblait valable pour un hors-jeu de position de Bafétimbi Gomis (32e), Alexandre Lacazette a ouvert le score d‘une volée du droit sur un centre côté gauche de Rachid Ghezzal (52e).

“ON A ÉTÉ NUL”

Ce but a réveillé les Corses. Quatre minutes après, Chahir Belghazouani, de retour de la Coupe d‘Afrique des nations, a repris un ballon mal dégagé par la défense pour égaliser.

En confiance, les Ajacciens ont insisté en attaque et Adrian Mutu a profité du centre précis de Johan Cavalli, après un bon travail de Belghazouani sur l‘aile, pour tromper Rémy Vercoutre d‘une tête à bout portant (65e).

L‘OL aurait pu revenir à trois minutes de la fin si Bafétimbi Gomis avait converti le penalty accordé par l‘arbitre pour une faute de Felipe Saad sur l‘attaquant des Bleus.

Adrian Mutu a quant à lui réussi son penalty dans le temps additionnel (90e+2) pour inscrire le premier doublé depuis son arrivée en France cet été.

Contrairement aux Lyonnais, les Marseillais n‘ont jamais donné l‘impression de pouvoir gagner face à Nancy, bon dernier de Ligue 1 avant le coup d‘envoi.

Pire, ils ont concédé les occasions les plus franches, notamment à la 15e minute lorsque l‘attaquant marseillais André-Pierre Gignac a dégagé le ballon sur la ligne de but, ou dans le temps additionnel sur un tir repoussé par Steve Mandanda.

Les joueurs d‘Elie Baup ont réussi à différer le dénouement jusqu‘à la 75e minute. Le Marseillais André Ayew a alors reçu le ballon sur la cuisse à la suite d‘un corner de Nancy et l‘a repoussé dans les filets de son équipe.

Soirée complètement ratée pour l‘OM qui a, en plus, perdu son milieu de terrain Joey Barton, exclu à la 59e après un deuxième carton pour une faute sur Djamel Bakar. Il s‘agit du premier carton rouge pour l‘Anglais, arrivé en France cet été avec la réputation de joueur au sang chaud.

Lucides sur leur prestation, les Marseillais ont eux-mêmes tiré le bilan de ce revers: “On a été nul”, a dit Mathieu Valbuena sur Canal+. “On n‘a pas fait un bon match du tout”, a ajouté en écho le défenseur Rod Fanni.

Nancy est passé de la 20e à la 19e place avec un point d‘avance sur Troyes.

A Montpellier, les champions de France ont continué à grappiller des places au classement en battant le Stade de Reims 3-1. Ils sont huitièmes, avec 35 points, soit seulement trois de retard sur les Girondins de Bordeaux, quatrièmes.

Mathieu Baratas et Simon Carraud, édité par Guy Kerivel

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below