2 février 2013 / 16:57 / dans 5 ans

Tennis: Kristina Mladenovic s'arrête en demi-finale à l'Open GDF

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Le beau parcours de la Française Kristina Mladenovic a pris fin samedi en demi-finale de l‘Open GDF, où elle est tombée face à l‘Allemande Mona Barthel en deux manches 6-1 6-4.

En finale, Barthel affrontera l‘Italienne Sara Errani, tête de série n°1 du tournoi de tennis parisien, qui a bénéficié de l‘abandon de son adversaire Kiki Bertens.

Mona Barthel, 45e joueuse mondiale à 22 ans, n‘a eu besoin que d‘une heure et cinq minutes pour se défaire de Mladenovic, après avoir écoeuré une autre Française, Marion Bartoli, en quart de finale.

Septième joueuse mondiale, Sara Errani menait 5-0 après 25 minutes dans la première manche lorsque Bertens, touchée au dos, a fait signe à l‘arbitre de chaise qu‘elle n‘était pas en mesure de continuer.

L‘Italienne a profité d‘un deuxième abandon dans la même semaine après celui de Magdalena Rybarikova en huitièmes de finale mais s‘est refusée à parler pour autant d‘un tournoi facile.

“Oh non, on ne peut pas dire que cela ait été facile. Bon, d‘accord, ça n‘arrive pas souvent ce genre de choses mais regardez hier soir, j‘ai quand même joué plus de trois heures en quart de finale”, s‘est défendue Sara Errani.

Il y a presque huit mois jour pour jour, l‘Italienne était en finale du simple et du double à Roland-Garros. Dimanche, elle vivra la même expérience à l‘Open GDF Suez mais selon elle, il ne faut pas voir dans cette coïncidence le signe que Paris est sa ville porte-bonheur.

“Ce sont vraiment deux tournois différents. Cela n‘a pas grand chose à voir. Mais je suis vraiment heureuse de jouer ces deux finales ici. Je me sens bien”, a-t-elle dit.

Son adversaire malheureuse du jour a expliqué avec le sourire qu‘elle ne pouvait tout simplement plus frapper dans la balle sans être prise d‘importantes douleurs au dos.

Eliminée au dernier tour des qualifications puis repêchée dans le tableau final en raison du forfait de la Tchèque Lucie Hradecka, Kiki Bertens disputait samedi son septième match à Coubertin.

“Je savais que cela allait être dur avant le match. Hier j‘avais déjà joué avec de grosses douleurs mais ce matin, c‘était pire. Et sur le court, après quelques jeux, je n‘en pouvais plus”, a raconté la Néerlandaise.

“Mais bon, cela a été une super semaine pour moi. Je n‘ai jamais aussi bien joué au tennis”, a poursuivi la joueuse de 21 ans qui s‘est offert à Paris les deux premières victoires de sa carrière contre une joueuse du Top 20.

Edité par Gregory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below