15 novembre 2012 / 10:50 / dans 5 ans

Rugby: Yoann Maestri revient mais la continuité prime

par Jean-Paul Couret

<p>Philippe Saint-Andr&eacute;, s&eacute;lectionneur du XV de France, a mis&eacute; jeudi sur la continuit&eacute; de la victoire le week-end dernier contre l'Australie pour tenter de r&eacute;ussir face &agrave; l'Argentine, samedi &agrave; Lille, une passe de deux. /Photo prise le 31 janvier 2012/REUTERS/Jacky Naegelen</p>

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Philippe Saint-André, sélectionneur du XV de France, a misé jeudi sur la continuité de la victoire le week-end dernier contre l‘Australie pour tenter de réussir face à l‘Argentine, samedi à Lille, une passe de deux.

Le seul changement apporté à l’équipe de départ victorieuse 33-6 des Wallabies au Stade de France est le retour du deuxième ligne Yoann Maestri, qui avait dû déclarer forfait à la dernière minute en raison d‘un lumbago.

Jocelino Suta, qui avait assuré l‘intérim, retourne sur le banc des remplaçants et Sébastien Vahaamahina sort du groupe des 23 joueurs qui seront inscrits sur la feuille de match.

Le reste de l’équipe est inchangé pour cette rencontre qui se jouera dans le Grand Stade Lille-Métropole, qui accueille habituellement l’équipe de football du Losc, et peut-être sous toit fermé en fonction des conditions météo et de l‘avis des Argentins.

“Les joueurs ont bien récupéré. C‘est dans la continuité. On n‘a pas beaucoup de temps”, a déclaré Philippe Saint-André, après avoir égrené la composition de l’équipe au Centre national du rugby de Marcoussis.

“Les Argentins ont changé trois joueurs dans leur équipe de départ mais deux par blessure. Nous, il y aura Yoann Maestri qui était annoncé au départ et puis qui s’était blessé au dos”, a-t-il ajouté.

“On est dans une certaine logique depuis le mois de juin. On a fait trois tests, les Argentins ont joué 12 fois, donc on ne peut pas se permettre de changer beaucoup de joueurs sur ce match-là.”

Le XV de France affrontera donc les Pumas avec Maxime Machenaud préféré à Morgan Parra pour tenir le poste de demi de mêlée au côté de Frédéric Michalak, confirmé ouvreur numéro un.

Florian Fritz et Maxime Mermoz restent titulaires au centre et Brice Dulin à l‘arrière. La troisième ligne associera deux chevau-légers, Yannick Nyanga et Fulgence Ouedraogo, au puissant Louis Picamoles.

“MATCH CLEF”

Philippe Saint-André a souligné que ce quasi-statu quo n’était ni un désaveu, ni une condamnation pour les joueurs qui étaient déjà remplaçants contre l‘Australie et qui ont été maintenus sur le banc.

“On a joué à 23 contre les Australiens, on sait que maintenant, dans le rugby, le coaching est très, très important. Tous les joueurs qui sont rentrés en jeu nous ont amené une plus-value mais on a voulu essayer de garder la même balance, la même continuité”, a-t-il dit.

Il a souligné l‘importance de la rencontre à la fois pour la construction d‘un nouveau XV post-Coupe du monde et pour s‘assurer que la France sera dans les quatre têtes de série protégées, en décembre, quand aura lieu le tirage au sort du Mondial 2015.

“C‘est un match clef pour nous. On a envie de voir si on est capables de valider deux matches de très, très haut niveau d‘affilée. C‘est un énorme challenge pour le staff et les joueurs”, a-t-il dit.

“Le gros, gros défi, c‘est d‘essayer d’être à fond et d’être capable de remettre la même intensité, la même férocité sur deux semaines.”

La personnalité et la qualité de l‘adversaire donnent du piquant à la rencontre car les Pumas ont été les bêtes noires des Bleus de 2002 à la Coupe du monde 2007 en les battant cinq fois en six rencontres.

“On connaît les Argentins mais ils n‘ont jamais été aussi au point au mois de novembre”, a dit Philippe Saint-André.

“On sait que ça va être un match de très, très haut niveau contre des Argentins qui ont été assez impressionnants à Cardiff (victoire 26-12 contre le Pays de Galles) où ils ont vraiment dominé la partie pendant 80 minutes”.

Composition de l’équipe :

15-Brice Dulin, 14-Wesley Fofana, 13-Florian Fritz, 12-Maxime Mermoz, 11-Vincent Clerc, 10-Frédéric Michalak, 9-Maxime Machenaud, 8-Louis Picamoles, 7-Fulgence Ouedraogo, 6-Yannick Nyanga, 5-Yoann Maestri, 4-Pascal Papé (cap), 3-Nicolas Mas, 2-Dimitri Szarzewski, 1-Yannick Forestier.

Remplaçants : 16-Benjamin Kayser, 17-Thomas Domingo, 18-Vincent Debaty, 19-Jocelino Suta, 20-Damien Chouly, 21-Morgan Parra, 22-François Trinh-Duc, 23-Yoann Huget.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below