October 6, 2011 / 5:43 AM / 8 years ago

Rugby: Wilkinson et Flood associés face à la France

AUCKLAND (Reuters) - Le sélectionneur de l’équipe d’Angleterre, Martin Johnson, a décidé de faire confiance à Jonny Wilkinson pour affronter la France samedi à l’Eden Park d’Auckland en quarts de finale de la Coupe du monde de rugby.

Le sélectionneur de l'équipe d'Angleterre, Martin Johnson, a décidé de faire confiance à Jonny Wilkinson pour affronter la France samedi à l'Eden Park d'Auckland en quarts de finale de la Coupe du monde. /Photo prise le 6 octobre 2011/REUTERS/Stefan Wermuth

Toby Flood, que beaucoup considèrent en Angleterre comme un meilleur choix que Wilkinson à l’ouverture, a été sélectionné au poste de premier centre, en remplacement de Mike Tindall, blessé.

“Ce n’est pas un pari. On compose toujours une sélection après mûre réflexion, quart de finale de Coupe du monde ou pas”, a déclaré Martin Johnson, interrogé sur le positionnement de Flood en numéro 12, lors d’une conférence de presse.

“C’est l’une de nos options, nous pensons avoir choisi la meilleure équipe pour ce match particulier”, a-t-il souligné.

Le sélectionneur anglais a fait savoir que le choix du buteur n’était pas encore arrêté.

La botte de Jonny Wilkinson a certes été décisive à plusieurs reprises contre la France, notamment en demi-finale des deux dernières coupes du monde, mais le Toulonnais a manqué plus de la moitié de ses tentatives depuis le début du tournoi.

“Dans un match comme celui-ci, personne n’a envie de jouer contre Jonny Wilkinson”, a toutefois estimé Martin Johnson.

“C’est une association excitante pour nous”, a affirmé l’ancien international. “Cela nous apporte le jeu au pied et le jeu de passe de Toby”.

Touché à une jambe lors du dernier match de poule contre l’Ecosse samedi dernier, Mike Tindall n’a pas pu s’entraîner normalement cette semaine.

“Il n’était pas disponible cette semaine. Cela a fait partie de l’équation, et comme Toby joue bien, nous avons des options”, s’est réjoui Martin Johnson.

Mark Cueto, auteur d’un triplé contre la Roumanie en match de poule, profite de la suspension de Delon Armitage à la suite d’un plaquage dangereux pour être titularisé à l’aile.

En prévision d’une bataille âpre entre avants, le sélectionneur a décidé d’alourdir son pack en alignant le puissant numéro huit Nick Easter et l’épais deuxième ligne Tom Palmer, à la place de James Haskell et de Courtney Lawes.

“C’est du quitte ou double, c’est un quart de finale de Coupe du monde et il n’est pas question de se retenir. Nous avons cinq avants sur le banc et je pense que ça sera ce genre de match”, a prévenu Martin Johnson.

15-Ben Foden, 14-Chris Ashton, 13-Manu Tuilagi, 12-Toby Flood, 11-Mark Cueto, 10-Jonny Wilkinson, 9-Ben Youngs, 8-Nick Easter, 7-Lewis Moody (capitaine), 6-Tom Croft, 5-Tom Palmer, 4-Louis Deacon, 3-Dan Cole, 2-Steve Thompson, 1-Matt Stevens.

Remplaçants: 16-Dylan Hartley, 17-Alex Corbisiero, 18-Courtney Lawes, 19-Simon Shaw, 20-James Haskell, 21-Richard Wigglesworth, 22-Matt Banahan.

Nick Mulvenney; Simon Carraud et Benjamin Massot pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below