for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Vendée Globe : une nuit chaotique pour les skippers

Les skippers ont connu une nuit mouvementée à bord de leur monocoque./Photo prise le 8 novembre 2020/REUTERS/Stephane Mahe

La nuit du mardi au mercredi n’aura pas été de tout repos pour les 33 skippers du Vendée Globe. Avec des vents contraires soufflant à plus de 30 nœuds(55 km/h) et des vagues hautes de trois mètres, les bateaux et les hommes ont été mis à rudes épreuves. Au petit matin, c’est Maxime Sorel qui est en tête avec une avance infime sur Benjamin Dutreux et Jean le Cam. Mais en regardant la carte interactive, un bateau se démarque des autres. C’est celui d’Armel Tripon qui prend une direction opposée à la course. En effet, le Français a été victime d’un gros problème sur le mat de son bateau l’obligeant à se dérouter vers La Corogne en Espagne pour y effectuer les réparations nécessaires. Leader hier, Jérémie Beyou a lui a percuté un objet flottant non identifié cette nuit. Cette mésaventure ne va pas le contraindre à se dérouter vers un port mais des réparations seront tout de même nécessaires quand la mer se sera calmée. Enfin, Kevin Escoffier a lui eu la mauvaise surprise de se retrouver les pieds dans l’eau dans son habitacle. Pour conclure, on notera tout de même que Fabrice Amedeo a enfin quitté le port des Sables d’Olonne hier à 23H15 après avoir pu réparer son bateau.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up