for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Vuelta : Roglic presque sacré, Gaudu sur un nuage

David Gaudu a remporté la 17e étape de la Vuelta avec brio./Photo prise le 20 juillet 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Décidément, cette année 2020 n’est pas commune... Après un Tour de France renversant, un Giro serré jusqu’au bout, la Vuelta nous a tenus en haleine jusque dans les derniers mètres. Sur cette avant-dernière étape décisive pour le classement général, Roglic a bien cru revivre le cauchemar du Tour de France qu’il avait perdu la veille de l’arrivée. Aujourd’hui, son adversaire s’appelait Richard Carapaz et son attaque à trois kilomètres du sommet de la Covatilla (11,7 km, 6,9%) a failli faire basculer la course. Il ne lui a finalement manqué que 24 petites secondes pour ravir le maillot rouge de leader au Slovène qui devrait remporter demain sa deuxième Vuelta de rang (sauf accident). L’autre grand bonhomme de la journée est David Gaudu. Parti dans l’échappée du jour en compagnie de son équipier Bruno Armirail, le Breton a manœuvré à la perfection pour s’imposer en solitaire au sommet de la Covatilla. Cerise sur le gâteau, il se retrouve 8e du classement général grâce au gros travail de son équipier qui aura roulé une grande partie de l’étape pour maintenir l’écart avec le peloton. Demain, les coureurs paraderont durant quelques kilomètres avant que les sprinteurs ne se fassent la guerre une dernière fois dans les rues de Madrid. Ensuite, il sera temps de tourner la page de cette saison 2020 qui restera dans les annales.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up