for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Vuelta : Woods a été le plus malin

Woods remporte la 7e étape de la Vuelta après une attaque placée au bon moment./Photo prise le 19 juillet 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Les coureurs de la Vuelta étaient visiblement pressés de terminer cette 7e étape entre Vitoria-Gasteiz et Villanueva de Valdegovia (159 km). Malgré la double ascension du col de première catégorie, le Puerto de Orduna, le vainqueur de cette étape, Michael Woods a quand même roulé à près de 42 km/h de moyenne ! C’est d’ailleurs dans la première ascension de ce col qu’une grosse échappée de 35 coureurs s’est mise en place. Parmi les noms les plus connus, on y trouvait Valverde, Kuss, Woods, Martin ou encore Wellens. La deuxième ascension du Puerto de Orduna a remis les coureurs chacun à leur place avec des pourcentages à 7% sur près de 8 kilomètres. Woods y est passé seul en tête au sommet alors qu’il restait 20 kilomètres à parcourir. Mais un quatuor composé de Valverde, Martin, Peters et Fraile est revenu sur lui alors qu’à une vingtaine de secondes derrière, un groupe de poursuivants tentait de faire la jonction. Tout ce joli monde est resté serré dans un mouchoir de poche jusque dans les derniers hectomètres. Dans ce club des cinq, chacun a bien tenté a tour de rôle de s’isoler mais en vain... Ce n’est que sous la flamme rouge que Woods a réussi à faire une ultime différence lui permettant d’aller lever les bras, lui qui avait terminé second lors de la 6e étape ce dimanche. Au niveau du classement général, pas de changement entre des leaders qui sont restés sages à la veille d’une nouvelle arrivée au sommet.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up