for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Vuelta : Guillaume Martin tout proche de la victoire

Tim Wellens, déjà meilleur grimpeur du Tour du France comme on le voir sur ce cliché, a pris le maillot de meilleur grimpeur en Espagne. /Photo prise le 24 juillet 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Un Français n’est pas passé loin de remporter la cinquième étape de la vuelta à España 2020 ce samedi après-midi dans les rues pentues de Sabiñánigo, dans la province d’Huesca. Il s’agit de Guillaume Martin, le grimpeur de la formation nordiste Cofidis. Sorti à la pédale dans une échappée de 12 coureurs après une longue bataille en début d’étape, il est revenu sur le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) et le Néerlandais Thymen Arensman (Sunweb), partis en facteurs un peu plus tôt, dans l’Alto de Fanlo, deuxième col de la journée. Si les Ineos Grenadiers ont roulé derrière eux jusqu’à ce qu’Andrea Bagioli (Deceuninck-Quick Step) et Sepp Kuss (Jumbo-Visma) se fassent reprendre, ils ont ensuite laissé du champ à ce trio de tête qui s’est joué la victoire au bout d’un dernier kilomètre pentu. Finalement, Tim Wellens, nouveau meilleur grimpeur, était le plus costaud et devance Guillaume Martin de quatre secondes. Dans le peloton, Primoz Roglic (Jumbo-Visma), le maillot rouge, avait créé un écart sur la ligne mais tout le monde a finalement été classé dans le même temps par le jury suite à une chute de Dan Martin (Israël Start-Up Nation). Ce dimanche, le peloton du Tour d’Espagne arrivera à Formigal au terme de sa première étape de haute montagne.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up