for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Giro : un scénario historique pour une course fantastique

A la veille de l'arrivée à Milan, les deux premiers se tiennent dans la même seconde. Du jamais vu./Photo prise le 16 septembre 2020/REUTERS/XXSTRINGERXX xxxxx

Cette 103e édition du Giro est tout simplement renversante. Jour après jour, la course nous livre un scénario qu’on ne soupçonnerait pas, même dans nos rêves les plus fous. Pourtant, cette course plus que centenaire possède un passé riche en exploits en tout genre. Mais jamais durant les 102 éditions précédentes la lutte pour le maillot rose n’avait été aussi serrée. Tenez-vous bien. A moins de 24 heures de l’arrivée à Milan, les deux premiers du classement général, Jai Hindley et Tao Geoghegan Hart ne sont départagés que par quelques centièmes de seconde ! Après plus de 3000 kilomètres et 85 heures de selle, les deux hommes n’ont donc toujours pas réussi à se départager. Ce sont d’ailleurs eux qui se sont battus pour la victoire sur cette 20e étape à Sestrière. Au bout de l’effort, c’est le coureur de l’équipe Ineos Grenadiers qui l’a emporté devant Hindley qui peut tout de même se consoler avec le maillot rose. Ce matin pourtant, c’était son équipier Kelderman qui portait le tunique rose mais ce denier n’a rien pu faire lorsque Rohan Dennis a fait exploser le peloton dans l’avant-dernière ascension du jour. Seuls nos deux compères Hindley et Geoghegan Hart ont réussi à le suivre avant de se jouer la victoire comme ils l’avaient fait il y a deux jours au Lac de Cancano. A présent, il ne leur reste plus que 15 kilomètres de contre-la-montre individuel pour se départager et désigner le vainqueur (surprise) de ce Giro 2020 qui nous aura fait vivre un scénario des plus fous.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up