for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Thiem remporte l’US Open sur l’ultime tie-break

Dominic Thiem savoure son premier titre en Grand Chelem./Photo prise le 14 septembre 2020/REUTERS/USA Today Sports

Une tension totale. De la nervosité avant de conclure. Un mental d’acier. Dominic Thiem et Alexander Zverev se sont tombés dans les bras l’un de l’autre, épuisés après quatre heures de combat. Il fallait un perdant, Zverev a plié. Cette fois, c’est Thiem qui est hilare sur son banc. L’Allemand a le regard dans le vide. Il n’a pas su dépasser sa peur de gagner, tétanisé par l’enjeu. Le septième joueur mondial, après avoir empoché les deux premiers sets (6-2, 6-4) n’a rien pu faire contre le retour de l’Autrichien. Le 3e joueur à l’ATP a fait douter son adversaire, friable sur ses mises en jeu (6-4). Il n’a ensuite concédé que deux points sur son service durant la quatrième manche (6-3). Le dernier acte est dantesque. Zverev est breaké d’entrée mais il annule tout de suite l’avantage de Thiem. L’Allemand de 23 ans se montre de plus en plus entreprenant. Il monte au filet, prend le service de l’Autrichien de 27 ans, sert pour le match… et craque sur un dernier service-volée (5-4). Thiem ne se fait pas prier. À son tour, il sert pour le titre (6-5)… mais Zverev l’emmène au tie-break. C’est la première finale de l’US Open à se terminer de la sorte. Les deux double fautes de Zverev sont fatales. Pour Dominic Thiem, perclus de crampes, la quatrième finale du Grand Chelem est la bonne.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up