for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Tour de France : du tableau noir pour Kragh Andersen et la Sunweb

Kragh Andersen a conclu brillamment le travail de l'équipe Sunweb./Photo prise le 12 septembre 2020/REUTERS/XXSTRINGERXX xxxxx

Si le sport cycliste demande des efforts physiques personnels, il n’en reste pas moins un sport collectif. Cette quatorzième étape du Tour de France en a été la preuve absolue avec la victoire du Danois de 26 ans, Soren Kragh Andersen. Après le travail de ses équipiers Marc Hirschi (vainqueur de la douzième étape) et Tiejs Benoot qui ont attaqué chacun à leur tour dans le final explosif à Lyon, le Danois s’est imposé en solitaire après avoir profité d’un léger temps mort provoqué par ses équipiers. Lancé comme une balle, Kragh Andersen a décroché son premier succès sur le Tour de France au terme d’une étape qui aura été marquée par une nouvelle bataille entre le porteur du maillot vert Sam Bennett et son ancien propriétaire Peter Sagan. Déjà, au bout de quelques kilomètres, les deux coureurs et leurs équipes se sont affrontés pour empocher les points du sprint intermédiaire. Placé au kilomètre 38, ce dernier a été favorable à Peter Sagan qui avait pu compter sur le gros travail de ses équipiers pour éliminer Bennett dans une petite côté placée juste avant. Ensuite, dans le col du Béal placé très tôt dans cette étape, les coureurs de la Bora Hansgrohe ont de nouveau mis les gaz pour distancer un Bennett allergique à toute forme d’ascension. Après une belle lutte durant de nombreux kilomètres, les Bora ont finalement fait craquer les Deceunink Quick Step qui renonçaient à refaire leur retard alors qu’il restait encore 90 kilomètres à parcourir. La suite de l’étape on la connaît, avec Kragh Andersen qui s’impose avec quelques secondes d’avance sur un maigre peloton. Au général, rien n’a bougé parmi les leaders tandis que pour le maillot vert, Sagan refait une partie de son retard sur Bennett. Demain, les purs grimpeurs trouveront un terrain de jeu adéquat avec les cols de la Selle de Fromentel, de la Biche et du Grand Colombier qui devraient être le théâtre d’une belle lutte entre les grands favoris de ce Tour de France.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up