for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Tour de France : le jour de gloire d'Alexey Lutsenko

L'émotion d'Alexey Lutsenko à l'arrivée : pour la première fois de sa carrière, il remporte une étape du Tour de France. /Photo prise le 3 septembre 2020/REUTERS/XXSTRINGERXX xxxxx

Le profil de la 6e étape du Tour de France 2020, avec l’enchaînement entre l’inédit et très exigeant col de la Lusette et l’arrivée, inédite elle aussi, au sommet du Mont Aigoual, le toit du Gard, pouvait laisser espérer une bell bagarre entre gros bras. Finalement, il n’en a rien été puisqu’une seule attaque a eu lieu au sein du groupe Maillot Jaune : par Julian Alaphilippe, qui reprend une petite seconde, à quelques mètres de la ligne d’arrivée. La victoire d’étape ? Elle s’est jouée à l’avant entre les huit membres de l’échappée matinale, qui s’est dessinée en une quinzaine de kilomètres, sous l’impulsion de Nicolas Roche (Sunweb), en tout début d’étape, à la sortie du Teil. Parmi les membres de ce groupe, c’est Alexey Lutsenko qui était le plus fort. Il l’a montré dans la Lusette où il s’est échappé à la pédale. Si l’Espagnol Jesus Herrada (Cofidis) a résisté, passant le sommet à moins de 30 secondes, il n’a pu revenir avant le Mont Aigoual et laisse les lauriers de la victoire au champion du Kazakhstan qui offre à son pays un premier succès sur la Grande Boucle depuis 2010 et Alexandre Vinokourov. Ce vendredi, nouvelle étape de transition entre Millau et Lavaur, où les sprinteurs devraient s’en donner à cœur joie.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up