for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Tour de France : Roglic évidemment

Roglic s'impose sur cette quatrième étape du Tour de France./Photo prise le 1 septembre 2020/REUTERS/XXSTRINGERXX xxxxx

Impérial sur ses courses de préparation, le slovène Primoz Roglic s’est imposé de manière autoritaire à Orcières-Merlette sur cette quatrième étape. Alors que cette arrivée tracée à 1800 mètres d’altitude laissait espérer la première explication entre les leaders, il n’en a finalement rien été. Cette étape s’est en fin de compte résumé à une course de côte. Bien sûr, une échappée de six courageux a bien tenté de prendre la poudre d’escampette mais les hommes de Julian Alaphilippe ne leur ont jamais laissé plus de 4 minutes d’avance. Au pied de la dernière ascension du jour (7 kilomètres à 7% de pente moyenne), un peloton composé d’une cinquantaine de coureurs s’est présenté à vive allure. Seul Pierre Rolland a réussi à s’extraire du groupe mais l’effort consenti ne lui a pas permis de rêver. Quelques hectomètres plus loin, il était mangé tout cru par Wout Van Aert (Jumbo Visma) qui haussait encore le rythme sur le grand plateau ! Sous la flamme rouge, Guillaume Martin (Cofidis) a bien tenté sa chance mais Roglic ne lui a laissé aucune marge de manœuvre. Surpuissant, le Slovène n’a plus lâché la première place jusqu’à la ligne d’arrivée. Derrière, les principaux favoris se sont neutralisés même si Bernal et Dumoulin ont montré quelques signes de faiblesse dans les derniers hectomètres. Au final, aucun écart n’a été creusé et Julian Alaphilippe conserve son maillot jaune. Au jeu des bonifications, Roglic monte lui sur la troisième marche du podium. Demain, une étape de “transition” devrait permettre aux sprinteurs de s’expliquer entre Gap et Privas (183 kilomètres).

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up