for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Andrea Iannone, suspendu 18 mois pour dopage

Andreas Iannone lors du Grand Prix de Grande Bretagne 2019/Photo prise le 23 août 2019/REUTERS/David Klein

Andrea Iannone a été suspendu à titre provisoire par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) après réception d’un compte rendu d’analyse révélant la présence d’un stéroïde dans les urines du pilote italien de MotoGP de l’écurie Aprilia. L’Italien, qui avait été suspendu provisoirement le 17 décembre dernier, avait été contrôlé positif, lors d’un test antidopage après le Grand Prix de Malaisie, le 3 novembre. Si Iannone a toujours plaidé la contamination alimentaire à la suite d’un long séjour en Asie, fournissant notamment des analyses capillaires pour contrebalancer les échantillons d’urine, la FMI le suspend néanmoins 18 mois. L’Italien ne pourra plus monter sur une MotoGP jusqu’au 17 juin 2021. Il dispose désormais de 21 jours pour saisir le Tribunal arbitraire en derniers recours.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up