for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Mauvaise journée pour les Français, les favoris s'en sortent

Benoit Paire n'ira pas plus loin à Rotterdam./Photo prise le 21 novembre 2019/REUTERS/Sergio Perez

Après l’élimination de Mannarino hier, le premier tour du tournoi de Rotterdam ne sourit toujours pas pour les représentants français. Issu des qualifications, Gregoire Barrere s’incline face à Bublik (6-3, 6-7[2], 6-4) malgré une belle réaction dans la deuxième manche. Plus tard dans l’après-midi, Benoit Paire n’a pas résisté contre le Slovène Aljaz Bedene (6-2, 6-4). Trop irrégulier, le Tricolore n’aura fait qu’un léger détour par les Pays-Bas dans ses compétitions de 2020. Pour les favoris, la tâche n’aura pas toujours été facile. En ouverture de ce 2e jour, Auger-Aliassime aura eu besoin de trois manches pour se défaire de Struff (6-3, 1-6, 6-3). Malmené, la tête de série numéro une Stefanos Tsitsipas s’est bien repris aux dépens de Hurkacz (7-6[2], 6-3, 6-1) après un premier set loupé. Dans le choc entre Khachanov et Fognini, c’est le Russe qui a réussi à l’emporter (6-3, 6-3) grâce notamment à une grosse efficacité derrière son service (7 aces et 70% des points avec sa première balle). Qualification aussi pour le Russe Rublev au profit de Basilashvili (6-2, 6-3).

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up