for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Federer miraculé, Djokovic sans pitié

Roger Federer soulagé après sa victoire sur Tennys Sandgren aujourd'hui/Photo prise le 28 janvier 2020/REUTERS/Kim Hong-Ji

Roger Federer doit encore se demander comment il a pu remporter son match face à Tennys Sandgren, ce mardi, en quart de finale de l’Open d’Australie. Le Suisse a eu besoin de cinq sets, 6-3, 2-6, 2-6, 7-6(8), 6-3 et de 3h30 pour venir à bout de l’Américain. Il a aussi et surtout sauvé sept balles de match dans la quatrième manche. Au milieu de la rencontre, Roger semblait diminué et serait touché à l’adducteur droit. Cette gêne pourrait lui être fatale face à Novak Djokovic jeudi. Le Serbe n’a jamais vraiment douté dans son match du jour. Opposé à Milos Raonic, le tenant du titre a fait le nécessaire pour s’imposer en trois sets (6-4, 6-3, 7-6) en 2h53. Il a même été supérieur à son adversaire au service, avec 86% de points inscrits derrière sa première balle. Djokovic et Federer s’affronteront pour la 50e fois sur un court de tennis lors de cette demi-finale de l’Open d’Australie.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up