for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Le XI mondial de l'année

Des Reds au top ont dominé la planète football en 2019. /Photo prise le 21 décembre 2019/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Qui d’autre qu’Alisson Becker pour rassurer une défense trop friable ? Le portier brésilien a permis à son équipe de réaliser l’une des meilleures saisons de son histoire. Côté distinctions, il est élu meilleur gardien de la Copa America avec la Seleçao et a remporté le premier trophée Yachine. Il aura été bien aidé par une défense hors paire. Virgil Van Dijk, élu joueur UEFA de l’année et 2e au ballon d’or a beaucoup contribué à la victoire des Reds en Ligue des Champions. Tout deux auteurs d’une saison pleine avec Liverpool, Trent Alexander-Arnold et Andrew Robertson auront fait trembler Anfield. Ils s’imposent comme l’avenir à leur poste. Comme nombreuses de ces dernières années, Sergio Ramos s’est illustré et ce malgré une année assez terne du côté de la Maison Blanche. Il termine la décennie en trombe puisqu’il est le 2e meilleur buteur du Real Madrid derrière Karim Benzema. Un autre tricolore du nom de N’Golo Kanté continue de dominer le milieu de terrain. Plus offensif, il a grandement conduit ses Blues vers le titre en Europa League et à la 3e place en Premier League. Il a terminé la saison précédente avec 4 buts au compteur, son record depuis le début de sa carrière et repart de plus belle avec déjà 3 réalisations à la mi-saison. Frenkie De Jong a également rayonné à ce poste avec sa surprenante troupe de l’Ajax, arrivée dans le dernier carré de la plus belle des compétitions européennes. Non loin de lui sur le terrain avec les Pays-Bas, Georginio Wijnaldum s’est montré à l’aise pour effectuer le relais entre ses défenseurs impériaux et ses attaquants sans pitié. Parmi eux, le Sénégalais Sadio Mané. Finaliste de la CAN, vainqueur de sa première coupe aux grandes oreilles, il boucle l’année avec 34 buts toutes compétitions confondues. Sur une autre planète depuis plus de dix ans, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont de nouveau fait parler d’eux. Le Portugais a fait trembler les filets à 39 reprises et a ajouté un nouveau trophée à son palmarès : la Ligue des Nations. Son rival argentin, élu ballon d’or France Football, a battu les portiers adverses 50 fois dont 34 en Liga pour permettre à Barcelone d’être couronné pour la 26e fois.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up