September 28, 2019 / 7:38 PM / 18 days ago

Coleman sur le toit du monde, journée noire pour les Bleus

Un doublé américain au sommet du sprint mondial./Photo prise le 28 septembre 2019/REUTERS/Hannah Mckay

Les Américains ont repris le pouvoir sur le sprint après Usain Bolt. Christian Coleman (USA) a remporté la finale du 100 mètres en 9.76 devant Justin Gatlin (USA) et André De Grasse (CAN). Le néo-champion du monde bat son record personnel. Jimmy Vicaut, évincé en demi-finale, n’y a pas participé. Rénelle Lamote, elle aussi, ne s’est pas qualifiée pour la finale du 800 mètres. Alexandra Tavernier, de son côté n’a pu faire mieux que la 6e place lors de la finale du lancer de marteau. L’énorme surprise est venue des qualifications du saut à la perche masculin. Le détenteur du record du monde, Renaud Lavillenie, ne participera pas à la finale du concours, contrairement à son frère, Valentin, grâce à une barre à 5,70 m. Enfin, le Jamaïcain Tajay Gayle a créé la sensation et remporté l’or sur le saut en longueur avec un bond à 8,69 m. Il devient le 10e meilleur performeur de l’histoire. Coté bleu, l’espoir est permis pour Yohan Diniz qui disputera ce soir le 50 km marche à partir de 22h30 dans des conditions particulières.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below