September 14, 2019 / 9:52 PM / 3 months ago

Sébastien Ogier et Citroën mènent la cadence

Sébastien Ogier espère un septième titre./Photo prise le 1 août 2019/REUTERS/Lehtikuva Lehtikuva

Sébastien Ogier est certainement en train de saisir l’opportunité dont il avait besoin dans ce championnat du monde des rallyes. Avec deux dixièmes d’avance sur son coéquipier, Esapekka Lappi (Citroën), le champion du monde en titre est en tête de ce rallye de Turquie. Mais dans cette course au titre, Ott Tänak, pilote Toyota et actuel leader avec 40 points d’avance sur le Français, est forcé d’abandonner ce samedi à cause d’un problème électrique. De plus, l’autre prétendant au titre, Thierry Neuville, a dégringolé de la troisième à la huitième place, à cause d’une sortie de route qui lui a coûté plus de quatre minutes. Il ne reste plus que quatre spéciales à disputer ce dimanche matin, dont la Power Stage. Toyota a identifié la défaillance d’Ott Tänak et espère pouvoir réparer ça pour participer à cette dernière.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below