September 11, 2019 / 2:56 PM / 2 months ago

Philippe Gilbert vainqueur d'étape, Nairo Quintana sur le podium

Philippe Gilbert remporte sa 7e étape sur un Tour d'Espagne./Photo prise le 7 juillet 2017/REUTERS/Benoit Tessier

La 18e étape de la Vuelta 2019 entre Aranda de Duero et Guadalajara, longue de 219,6 kilomètres, nous a offert une journée folle avec une victoire finale de Philippe Gilbert (DQT). La prévision du jour : une étape de transition, tranquille pour les leaders et promise aux sprinteurs. Seulement voilà, rien de tout cela n’a eu lieu. Une échappée d’une quarantaine de coureurs s’est formée rapidement comprenant des leaders, Nairo Quintana (MOV), 6e à 7’43” et Wilco Kelderman, 8e à 10’34” mais aussi des sprinteurs comme Sam Bennett (BOR) ou Fabio Jakobsen (DQT). L’étape est allée très vite, plus de 50 km/h de moyenne, ce qui n’a pas convenu aux coéquipiers de Primoz Roglic (TJV) et Tadej Pogacar (UAE). Ces derniers ont été très vite isolés dans le groupe maillot rouge et presque piégés par les coureurs de la Movistar. En tête de course, Sam Bennett (BOR) a lancé son sprint trop tôt et s’est laissé devancer par Philippe Gilbert (DQT), plus fort. Le Belge remporte sa 11e étape sur un grand tour. Nairo Quintana fait la bonne affaire. Le Colombien a terminé avec 5’20” d’avance sur le peloton, ce qui lui permet de remonter à la 2e place du classement à 2’24” de Primoz Roglic. Nicolas Edet (COF), premier Français, sort du top 10 et chute 15e.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below