June 28, 2019 / 9:50 PM / 4 months ago

L'Argentine domine le Venezuela et rejoint le Brésil

Les joueurs de Lionel Scaloni n'ont pas été inquités contre le Venzuela et affronteront le Brésil pour une place en finale./Photo prise le 28 juin 2019/REUTERS/Sergio Moraes

Les fantômes restent où ils sont. Dans l’antre du Maracana, où l’Allemagne avait décroché le titre mondial en s’imposant face à Lionel Messi et ses partenaires, l’Argentine a fait table rase du passé et affrontera bel et bien le Brésil après sa victoire facile contre le Venezuela (2-0). Dominateurs dès l’entame de match, les Argentins ont mis seulement dix minutes pour ouvrir le score. Le temps que Lautaro Martinez détourne la frappe de Sergio Aguero d’une talonnade très inspirée et trompe Farinez (10e). La Vinotinto, privée de ballon, a subi les assauts répétés de l’Argentine jusqu’à la pause. Mais au retour des vestiaires, mêmes dispositions pour les joueurs de Lionel Scaloni, déterminés à enfoncer le clou et rejoindre le Brésil pour un duel entre les deux meilleurs ennemis d’Amérique du Sud. Les Vénézuéliens ont profité de l’excès de confiance et de la passivité argentine pour tenter de revenir au score, mais la parade d’Armani (70e) est venue contrer les plans de la formation de Rafael Dudamel. Quelques minutes plus tard, lancé à pleine vitesse, Lo Celso est venu profiter d’une faute de main de Farinez sur une frappe d’Aguero pour inscrire le deuxième but et envoyer l’Argentine en demi-finale, pour un combat acharné face à la Seleçao.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below