June 6, 2019 / 8:27 AM / 4 months ago

Toronto s'impose en patron et prend l'avantage

Les Raptors ont dominé Golden State sur son parquet grâce à une incroyable performance collective./Photo prise le 6 juin 2019/REUTERS/USA Today Sports

Les conditions étaient optimales pour les Raptors. Avec Kevin Durant forfait depuis la fin du deuxième tour, Kevin Looney blessé au match 2 et Klay Thompson contraint à la dernière minute de suivre la rencontre depuis le banc, Toronto ne pouvait pas laisser filer une aussi belle opportunité. Les Raptors ont saisi leur chance et ont dominé les Warriors devant son public de l’Oracle Arena (109-123) pour prendre un avantage l’avantage dans les finales de NBA. D’entrée de jeu, les joueurs de Nick Nurse ont montré de quel bois ils sont faits (de l’érable canadien sans doute) en prenant 10 points d’écart avec les double champions en titre à la fin du premier quart-temps. En l’absence de son Splash Brother, Stephen Curry a pris Golden State sur son dos pour essayer de l’emmener aussi loin que possible. Aidé de son vieux comparse Draymond Green (17 points), le meneur californien a enchaîné les tirs extérieurs pour répondre à l’armada offensive des Raptors et garder son équipe en vie. Dès que Golden State tentait une de ses légendaires remontées, Kawhi Leonard (30 points) et les siens remettaient un coup d’accélérateur afin de conserver leur précieuse avance de 10 points. Tous les joueurs de l’équipe canadienne ont posé leur pierre à l’édifice pour aller chercher cette victoire, de Kyle Lowry (23 points, 9 passes) à Pascal Siakam (18 points, 9 rebonds) en passant par Serge Ibaka (6 points, 5 rebonds), Fred VanVleet (11 points) ou encore Danny Green (18 points avec un 6/10 à 3 points). Malgré une belle volonté des Warriors et tous les efforts de Stephen Curry, auteur d’une superbe prestation (47 points, son record en playoffs), les Raptors l’emportent sur le parquet de Californie et prennent un avantage qui peut déjà peser lourd. De son côté, Golden State doit maintenent espérer inverser la tendance lors du match 4 à l’Oracle Arena dans la nuit de samedi à dimanche sous peine d’être condamné à l’exploit à Toronto.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below