May 17, 2019 / 8:22 AM / 5 months ago

Les Warriors braquent Portland

Les doubles champions en titre ont tremblé tout le long du match mais partent pour Portland avec deux victoires d'avance./Photo prise le 17 mai 2019/REUTERS/USA TODAY USPW

C’est un hold-up, comme l’a reconnu Steve Kerr. Dominés pendant la première période, les Warriors ont renversé le cours de ce deuxième match de finale de conférence Ouest et arraché la victoire contre Portland (114-111). D’entrée de jeu, les Trail Blazers prennent le dessus et font la course en tête, notamment grâce à un C.J McCollum lancé sur des chapeaux de roue (8 points dans le premier quart, dont deux tirs à trois points), bien accompagnés par Al-Farouq Aminu (9 points) et Maurice Harkless (12 points). L’arrière de Portland double son nombre de points en deuxième quart-temps pendant qu’en face, les Warriors font ce qu’ils peuvent pour sortir la tête de l’eau. Rien à faire, les joueurs de Steve Kerr ne trouvent pas la solution et comptent 15 points de retard à la pause. Sauf qu’on ne devient pas double champions en titre en baissant les bras. Au retour des vestiaires, les Splash Brothers prennent les choses en main et Golden State plante 39 points sur la tête des Blazers. 84-84, fin du troisième quart-temps. Tout va se jouer dans la dernière reprise. C’est à ce moment que la planète basket a pu assister à un duel fratricide entre deux snipers de la NBA. Chaque panier de Seth Curry (16 points) équivaut à une réponse de son frère Stephen (37 points), le tout sous les yeux ébahis de leurs parents et de l’Oracle Arena. Les Warriors remontent petit à petit grâce à une défense de fer et prennent finalement l’avantage. À moins d’une minute de la fin et après un énième trois points de Seth Curry, Draymond Green (16 points, 10 rebonds) envoie Kevon Looney (14 points) sur orbite pour un alley-oop avant de donner deux points de plus à son équipe. Damian Lillard (23 points) aura la balle de prolongations dans les mains, mais Andre Iguadola (4 points) viendra lui arracher en même temps que la victoire. La Dub Nation a eu peur, mais mènent malgré tout le débat désormais, avec deux victoires dans sa série contre les Blazers. Reste maintenant à confirmer à Portland, où les joueurs de Terry Stotts ne reproduiront certainement pas deux fois la même erreur.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below