April 17, 2019 / 9:56 PM / 6 months ago

Tottenham renversant, Liverpool déroule

Les Spurs de Mauricio Pochettino, grâce à un doublé de Son et un but de Llorente, se sont qualifiés pour les demis de la Ligue des Champions./Photo prise le 17 avril 2019/REUTERS/Andrew Yates

Une rencontre qui restera gravée dans les mémoires. Vainqueur au match aller (1-0), les Spurs se sont qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des Champions en battant Manchester City (3-4) au terme d’une confrontation d’anthologie. Les festivités ont vite débuté avec l’ouverture du score de Sterling dès la 4ème minute. Tottenham, vexé, a tout de suite égalisé grâce à Son (8e). Les joueurs de Mauricio Pochettino, galvanisés, sont aussitôt repartis à l’attaque et le Sud-Coréen a inscrit un doublé (10e) permettant aux Spurs de reprendre l’avantage. La folie s’est ensuite emparée de l’Etihad Stadium lorsque Bernardo Silva a pris Lloris a contre-pied et égalisé moins de deux minutes plus tard (11e). Les Citizens ont continué de pousser et après une bonne combinaison sur coup-franc, Sterling a marqué à son tour (21e) et son équipe est repassée devant. Au retour des vestiaires, Manchester City continue de mettre la pression sur les Spurs et trouve la faille après une énorme frappe d’Aguero (59e). En plein confiance, les Mancuniens ont multiplié les offensives, mais un sursaut d’orgueil de Tottenham et un but de Llorente (73e) leur ont permis de virtuellement se qualifier. City ne lâche rien et pousse. En toute fin de rencontre, Sterling est trouvé par Aguero et transperce les filets. L’Etihad entre en ébullition quelques secondes avant que Monsieur Cüneyt Çakir jette un froid glacial dans l’arène et annule le but en raison d’un hors-jeu. Après 90 minutes de folie, Totteham décroche sa qualification et rejoint l’Ajax Amsterdam en demi-finale de la Ligue des Champions. Dans l’autre match de la soirée, les Reds ont vaincu le FC Porto (4-1) avec moins de difficulté. Si Liverpool a bataillé pendant les vingt premières minutes de la rencontres face aux Dragões, Sadio Mané a renversé la rencontre en inscrivant un but d’abord refusé, puis finalement validé (26e). Un coup de massue pour les Portugais, qui n’ont pas réussi à revenir dans le match. Après la pause, Mohamed Salah est venu creuser l’écart (65e), mais Militao l’a réduit quatre minutes plus tard (69e). Liverpool, déterminé à tuer le match, a enfoncé le clou grâce à Firmino (77e) et Van Dijk (84e) et rejoint ainsi le FC Barcelone dans le dernier carré de la compétition.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below