April 14, 2019 / 9:40 PM / 2 months ago

Le LOSC assomme Paris

Kylian Mbappé, auteur de la passe décisive sur le but parisien, et ses coéquipiers ont reçu un coup de massue de la part des Dogues./Photo prise le 14 avril 2019/REUTERS/Pascal Rossignol

Il faut remettre la fête à plus tard... une nouvelle fois. Une semaine après avoir loupé l’occasion de décrocher son huitième titre contre Strasbourg (2-2), le Paris Saint-Germain retarde encore son sacre après la correction infligée à Lille (5-1). Après une entame de match folle et un but refusé à Kylian Mbappé au bout de deux minutes de jeu en raison d’un hors-jeu, les Dogues ont pris le contrôle du match. Ikoné adresse un centre devant les cages pour Xeka qui frôle le ballon de la tête et l’envoie sur Meunier. Le Belge détourne dans son propre but et permet aux Lillois d’ouvrir le score (7e). Les Parisiens reprennent du poil de la bête et égalisent quatre minutes plus tard grâce à Juan Bernat. Le champion en titre a encore faim et creuse un peu plus l’écart à peine une minute plus tard, mais Kylian Mbappé est de nouveau hors-jeu et le but est à nouveau refusé. Dès lors, Paris s’affaiblit minute après minute. Tout commence par la sortie sur blessure du capitaine Thiago Silva, remplacé par Thilo Kehrer (16e). Puis, c’est au tour de Thomas Meunier de se blesser et de laisser sa place à Moussa Diaby. Enfin, Juan Bernat est expulsé après avoir retenu Nicolas Pépé par le bras sur un ballon en profondeur plein axe. Les deux formations reviennent des vestiaires avec les mêmes intentions : l’attaque à tout prix. Une stratégie payante pour le LOSC, qui prend l’avantage grâce à Nicolas Pépé (51e). Un quart d’heure plus tard, Jonathan Bamba enfonce le clou (65e). Le PSG prend l’eau au fur et à mesure que les minutes passent tandis que les Dogues, poussés par le public du Stade Pierre-Mauroy, déroulent. Gabriel inscrit un quatrième but de la tête sur un corner de Nicolas Pépé (71e) avant que Rui Fonte n’en fasse autant quelques minutes plus tard (84e). Une humiliation qui permet au LOSC de conforter sa place de dauphin et de désormais compter huit points d’avance sur l’Olympique Lyonnais. Les Parisiens, de leur côté, pourront retenter (encore) leur chance mercredi face à Nantes.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below