March 16, 2019 / 5:17 PM / 9 months ago

Le relais français sombre en fin de course

Martin Fourcade a craqué sur son dernier tir, laissant échapper la médaille. /Photo prise le 16 mars 2019/REUTERS/BILDBYR�N .

À Ostersund, le relais masculin français a longtemps fait jeu égal avec le relais norvégien pour le titre mondial. Grâce à un Antonin Guigonnat solide et un Quentin Fillon-Maillet auteur d’un superbe 9/10, les Bleus étaient en tête à la mi-course. Malheureusement, Simon Desthieux n’a pas su résister à la pression. Le troisième relayeur tricolore a complètement explosé sur le tir debout. Avec quatre fautes grossières et un tour de pénalité, il a laissé la Norvège des frères Boe s’envoler vers l’or. A la lutte pour la médaille d’argent avec l’Allemand Benedikt Doll sur le dernier relais, Martin Fourcade a réalisé un dernier tir debout tout aussi catastrophique que celui de son compère. Contraint de tourner deux fois sur l’anneau de pénalité, le Catalan a confirmé que cette année n’était décidément pas la sienne. La France finit en sixième position et laisse l’argent aux Allemands et le bronze aux Russes.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below