November 13, 2018 / 4:27 PM / 6 months ago

Nishikorrigé

Seul comme abandonné sur le court de Londres, Nishikori n'a rien pu faire face à Anderson. /Photo prise le 13 novembre 2018/REUTERS/Andrew Couldridge

Il y a des jours où rien ne va. D’autres, où l’on se sent en état de grâce. Alors quand ces deux sentiments de rencontrent, ça peut vite tourner à la correction : en 1h04 exactement. Aujourd’hui à Londres, tout réussissait à Kévin Anderson. Chaque coup un peu limite prenait la ligne, et la majorité de ses surpuissants services terminaient hors de portée de Kei Nishikori. Le Japonais en revanche était dans une forme exécrable. Ses mises en jeu étaient catastrophiques (37% de première balle), une aubaine pour Anderson qui n’avait qu’à accélérer le jeu pour conclure tranquillement. Le premier set est une boucherie (6-0) et Nishikori n’est pas au bout de ses peines. Cinq jeux plus tard, il n’a toujours pas ouvert son compteur et sert pour ne pas encaisser une bicyclette. Contrat rempli, il remporte l’avant-dernier jeu avant de plier à nouveau pour s’incliner très largement (6-0, 6-1).

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below