October 22, 2018 / 5:58 PM / a month ago

Stephens et Bertens prennent l'avantage

Sloane Stephens s'impose pour son premier match en Masters. /Photo prise le 22 octobre 2018/REUTERS/Edgar Su

Après les deux matchs du groupe blanc hier, c’est au tour du groupe rouge de s’expliquer. Sur les courts de Singapour, Naomi Osaka et Sloane Stephens ouvrent le bal. Près de 2h30 de jeu accroché où l’Américaine empoche le premier set difficilement (7-5). Mais la jeune japonaise ne dit pas son dernier mot et gagne la deuxième (6-4), avant de craquer dans le dernier (6-1). Dans l’autre match, c’est la Néerlandaise Kiki Bertens qui s’est imposée devant Angélique Kerber (1-6, 6-3, 6-4). Ces Masters démarrent de façon surprenante puisque dans aucun des quatre premiers matchs, la hiérarchie n’a été respectée. Dimanche, Svitolina (7e mondiale) a battu Kvitova (5e), avant que Pliskova (8e), ne vienne à bout de Caroline Wozniacki (3e). Bis-repetita lundi avec les victoires de Stephens (6e) contre Osaka (4e), et de Bertens (9e) face à Kerber (2e).

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below