October 19, 2018 / 9:41 PM / 24 days ago

Metz confirme, Auxerre respire

Frédéric Antonetti mène le FC Metz à la première place de Ligue 2. /Photo prise le 2 avril 2011/REUTERS/Stephane Mahe

Le FC Metz a trouvé la cause de sa panne, celle de ses lumières aussi. Pendant plus de 20 minutes, le stade Saint-Symphorien a été plongé dans le noir lors su match face à Niort. Sous les projecteurs, les artistes se nomment Habib Diallo, Stoppila Sunzu et Opa Nguette, qui permettent aux Grenats de s’imposer (3-0) et de rester leaders avec quatre unités de plus que Lens. Le voisin nancéien vit en revanche un véritable cauchemar dont il n’arrive pas à se sortir. Les Nancéiens ont subit une neuvième défaite cette saison face à Grenoble qui en profite pour se placer cinquième. L’ASNL a désormais six points de retard sur le 18ème, Auxerre qui s’est imposé face à Béziers (2-0), pendant que le Paris FC cale face à Châteauroux (0-0). Même score entre Clermont et le Red Star et Orléans, sixième ce soir, vient à bout de Valenciennes. Enfin, les retrouvailles entre Le Havre et Ajaccio étaient attendues, elles ont accouché d’un superbe spectacle, bien plus beau que la bagarre générale proposée en mai dernier lors du barrage. Les Corses l’emportent (3-2) après avoir mené 3-0. Un succès qui leur permet de remonter à la quatorzième place à hauteur de leur voisin, le Gazélec, qui va à Lens lundi.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below