October 16, 2018 / 2:03 PM / in a month

Simon expéditif, Robert à la trappe

La rage de Gilles Simon lui a permis d'écourter sa rencontre. /Photo prise le 10 juillet 2018/REUTERS/Toby Melville

Ils étaient les trois premiers français à entrer en lice à Anvers mardi. Constant Lestienne ouvrait le bal face à l’Allemand Struff qui fait des tricolores, ses proies favorites. En un mois et demi, il a éliminé Chardy à Tokyo, Benneteau à l’US Open et Benoît Paire à Winston. A Anvers il fera du 154ème joueur mondial, sa quatrième victime française, en s’imposant tranquillement (6-2, 6-3). Viens au pays de Struff, qui aime les êtres bleus. Stéphane Robert n’a pas fait mieux face à Albert Ramos-Vinolas. Le 158e joueur ATP, issu des qualifications a sombré en deux petits sets (6-4, 6-4). Gilles Simon lui était pressé et a sauvé l’honneur des Français en dominant l’Ukrainien Stakhovsky en à peine une heure (6-0, 6-4).

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below