September 30, 2018 / 6:33 PM / 19 days ago

Ils ont gâché la fête

Il y a des images que l’on aime voir et d’autres qui n’ont rien à faire là. Ce soir, Montpellier et Nîmes se retrouvaient en première division, pour la première fois depuis 25 ans. Des retrouvailles attendues, fêtées, puis gâchées. Tout commence parfaitement pour les Héraultais qui ouvrent le score dès la 23ème minute de jeu grâce à Oyongo. Puis la butte paillade située derrière le but, enlace Andy Delort comme pour le remercier d’avoir marqué le deuxième but sur pénalty afin de mettre le rival nîmois à deux longueurs. La mi-temps intervient et au retour des vestiaires, le show Mollet se met en route. Un coup-franc incroyable de 40 mètres sur la barre, puis un caviar dans la course de Laborde. C’est donc évidemment lui qui est à l’origine du troisième but. Après un double une deux avec Laborde, puis Oyongo, il dépose un colis express, tamponné par la tête de l’ancien girondin. Trois buts à zéro, la fête est totale, jusqu’à une interruption de près de 30 minutes suite à des incidents en tribunes. Les supporters montpelliérains tentent d’entrer sur la pelouse pour en découdre avec les fans nîmois et jettent des fumigènes sur la pelouse. Un bien triste spectacle qu’il est inutile de mettre en lumière. Il est plus important de rappeler que Montpellier est deuxième ce soir.

Michel Der Zakarian amène Montpellier à la deuxième place. /Photo prise le 14 mai 2016/REUTERS/AI Project
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below