September 22, 2018 / 2:51 PM / a month ago

Un début en fanfare

Cela fait tellement longtemps qu’elles attendent ça. Tellement longtemps aussi, que la France attend une médaille de leurs basketteuses. Cette année, les espoirs sont plus que permis avec une équipe vice-championne d’Europe à trois reprises (2013,2015, 2017) et 4ème des derniers JO. Même si l’équipe américaine semble bien au dessus du lot, la France a des ambitions bien élevées pour ce championnat du monde. Face à elle ce samedi se dressait l’obstacle coréen. Une première marche à gravir pour entamer une route qui ne sera pas de tout repos. Les Coréennes sont très accrocheuses dans le premier quart temps, les Bleues ne prennent que cinq points d’avance (23-18) avant de mettre le rouleau compresseur en marche. A la mi-temps, l’écart est déjà de douze points (43-31) et va même au delà des trente points dans les dernières minutes (85-53). Finalement, les joueuses de Valérie Garnier s’imposeront facilement 89-58 et envoient un message fort au monde du basket. Il faudra compter sur elles lors de ce mondial espagnol. Dimanche, elles retrouveront la Grèce, qu’elles avaient affrontées en demi-finale du dernier Euro.

Olivia Epoupa et les Françaises peuvent être satisfaites de leur entrée en matière. /Photo prise le 17 août 2016/REUTERS/AI Project
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below