September 20, 2018 / 7:50 PM / 3 months ago

L'OM craque, Rennes sur le fil

Thauvin, Germain et Kamara ne peuvent que constater les dégâts. /Photo prise le 20 septembre 2018/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Dans un Vélodrome vide, l’OM voulait confirmer son excellent début de saison. Tout part parfaitement avec l’ouverture du score très tôt de Lucas Ocampos après deux minutes de jeu. Les hommes de Rudi Garcia semblent bien décidés à faire le break mais ni Germain, ni Thauvin ne parviennent à tromper Kevin Trapp. Alors subitement les Olympiens reculent et parviennent tout de même à maintenir l’écart à la pause. Au retour des vestiaires, tout est différent et les Marseillais passent par toutes les émotions. D’abord, l’égalisation allemande jette un coup de froid (52’), puis l’expulsion de Willems redonne espoir avant que Jovic n’enterre les projets de victoire marseillais par son but (1-2, 89’). Le finaliste de l’an passé ne pouvait pas plus mal démarrer son exercice européen. A Rennes, l’Europe avait manqué. Alors lorsque les Bretons se présentent sur la pelouse, l’envie de faire plaisir aux supporters est de mise. Ben Arfa est sur le banc mais Ismaila Sarr lui est bien titulaire, c’est lui qui allume l’une des premières mèches. Un pétard téléguidé qui termine dans la lucarne, Rennes mène 1-0 à la mi-temps. En seconde période Jablonec revient grâce à un coup-franc direct de Travnik, sur un placement approximatif de Koubek. Mais qu’importe, quand Ben Arfa entre en jeu, le Roazhon Park frissonne et Hatem signe son retour par le but de la victoire, à la 90ème minute sur pénalty. Rennes s’offre la première victoire en phase de poules de coupe d’Europe de son histoire. Dans les autres matches, des cadors étaient engagés. Le Chelsea de Ngolo Kanté, titulaire s’est difficilement imposé sur la pelouse du PAOK Salonique. Un succès 1-0 grâce à Willian. Pour son retour en coupe d’Europe, les Glasgow Rangers s’offrent un bon point à Villarreal, tandis que la Lazio s’impose 2-1 et prend les commandes du groupe de l’OM. Le parfum de la C3 sent toujours aussi bon à Séville. Les Andalous n’y sont pas allés avec le dos de la cuillière face aux Liégeois. Une vicoire 5-1, grâce notamment au doublé de Wissam Ben Yedder.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below