September 6, 2018 / 9:06 PM / 2 months ago

Oyonnax leader provisoire

Sérieux prétendant à la montée, Oyonnax est leader de Pro D2./Photo prise le 17 janvier 2015/REUTERS/AI Project

La quatrième journée de Pro D2 commençait par un choc très attendu. Oyonnax troisième reçoit Bayonne deuxième pour une place peut-être, en tête de la Pro D2. D’entrée, les Bayonnais poussent les Oyomen à la faute et obtiennent une pénalité. Bustos Moyano ne se fait pas prier pour la transformer et permettre à son équipe de mener 3-0 après deux minutes de jeu. Le travail des Basques met en difficulté Oyonnax. Giresse laisse échapper le ballon et Bayonne se retrouve en possession dans le camp des rouge et noir, avant d’obtenir une nouvelle pénalité au niveau de la ligne médiane. Cette fois, la tentative de Bustos Moyano passe à droite des poteaux. Mais ce n’est que partie remise, puisque trois minutes plus tard, le pack basque est bien trop puissant et Oulai inscrit le premier essai du match. La transformation passe entre les perches ça fait 10-0 pour Bayonne. C’est à ce moment que les Oyomen décident de se réveiller. Bayonne enchaîne les fautes et la pénalité est jouée rapidement par Botica qui va offrir l’essai à Macdonald. Le passeur devient buteur et transforme pour permettre à Oyonnax de revenir à trois points de son adversaire. Joie de courte durée puisque Bustos Moyano passe son troisième coup de pied du match sur une pénalité, Bayonne mène 13-7. A la demi-heure de jeu, le maul d’Oyonnax va franchir la ligne d’en-but, c’est un doublé pour Macdonald. Botica rate la transformation, son équipe reste donc derrière d’un petit point au tableau d’affichage. Après la pause, la tendance semble s’inverser et Oyonnax est plus dominateur en mêlée. Et ça paye puisque Botica transforme un coup de pied de 45m, Oyonnax passe devant pour la première fois du match. Malgré les offensives bayonnaises, les Aindiois tiennent bon et s’impose 18-16. Les Oyomen sont invaincus à Charles Mathon depuis le mois de février et prennent provisoirement la tête de Pro D2. Pas sûr que le point de bonus défensif suffise au bonheur des Basques.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below