September 5, 2018 / 3:59 PM / 17 days ago

Greipel s'impose au sprint

Une étape difficile attendait les coureurs aujourd’hui. Entre Nuneaton et Royal Leamington Spa, 183,5km contenant trois cols de deuxième catégorie. Hier, c’est le Français Julian Alaphilippe qui a agité la troisième étape du tour de Grande-Bretagne. Aujourd’hui, il n’avait pas les jambes pour titiller les favoris, mais un autre tricolore a tenté de tirer son épingle du jeu. Paul Orcelin de la formation Direct Energie fait partie du groupe d’échappés. Derrière, le peloton les laisse filer et les têtes d’affiche comme Christopher Froome et André Greipel semblent détendus. Les difficultés du jour n’empêchent pas les hommes de tête d’être avalés par le peloton pour terminer l’étape sur un sprint massif. Au bout du suspens, c’est André Greipel qui est le plus fort et qui s’adjuge la septième victoire de sa carrière sur un tour de Grande-Bretagne qui lui réussit plutôt bien. Pas de changement au général, le Néo-Zélandais Patrick Bevin conserve la tête avec une avance fragile, six secondes, sur Julian Alaphilippe, troisième.

André Greipel s'impose pour la deuxième fois dans ce tour de Grande-Bretagne/Photo prise le 19 juillet 2015/REUTERS/Eric Gaillard
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below