June 13, 2018 / 6:56 PM / 3 months ago

Fair-play financier : Paris épargné, Marseille sanctionné

Sous la menace d’une sanction de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, le Paris Saint-Germain s’en sort finalement indemne. Après une enquête complète des résultats comptables du club parisien, l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC) annonce aujourd’hui ne retenir aucune charge contre le champion de France. Cependant le PSG n’est pas totalement tiré d’affaire. L’étude du cas parisien ne concerne pas le mercato estival 2017 qui a vu le club de Nasser Al-Khelaïfi dépenser plus de 400 millions d’euros. Ainsi pour respecter ses engagements vis à vis de l’UEFA, le PSG doit impérativement trouver 60 millions d’euros avant le 30 juin prochain. La vente de plusieurs joueurs (Guedes, Kurzawa, Di Maria, Pastore) est attendue pour répondre à cette obligation. L’ICFC reste attentive au cas du club de la capitale. De son côté l’Olympique de Marseille est reconnu coupable d’un dépassement de 8 millions d’euros du déficit autorisé. En conséquence, le dernier finaliste de la Ligue Europa doit s’aquitter une amende de 100 000 euros à l’UEFA. La sanction reste clémente face aux peines initialement encourues (exclusion des coupes européennes). L’OM continuera d’être placé “sous surveillance” pour les deux prochaines saisons a annoncé l’UEFA.

Le PSG évite de lourdes sanctions à cause du fair-play financier/Photo prise le 12 mai 2018/REUTERS/Pascal Rossignol
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below